En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Tendances
Sondage : popularité en légère hausse pour Emmanuel Macron... qui peine à convaincre sur le fond
Publié le 24 avril 2018
47 % des sondés pensent que le locataire actuel de l’Elysée est "un bon président de la République".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
47 % des sondés pensent que le locataire actuel de l’Elysée est "un bon président de la République".

Verre à moitié vide ou à moitié plein ? Après son marathon médiatique des dernières semaines (interventions télévisées des 12 et 15 avril, discours devant les évêques de France et intervention devant le Parlement européen),  Emmanuel Macron gagne des points dans l’opinion, selon un sondage Odoxa pour L'Express, France Inter et la presse régionale, diffusé mardi 24 avril.

Mais cette hausse est faible (+2). Dans le détail, 47 % des sondés pensent que le locataire actuel de l’Elysée est "un bon président de la République". L’Express note que le chef de l’Etat "se met à dos bon nombre de sympathisants de gauche, perdant notamment 14 points auprès des électeurs du PS".

Par ailleurs, les personnes interrogées sont séduites par la forme et non par le fond. Si 56 % de ceux qui l'ont vu ou en ont entendu parler l'ont trouvé "bon sur la forme", seuls 35 % ont été convaincus "sur le fond". De son côté, Edouard Philippe gagne un point de popularité (46% d’opinions positives). Au niveau des personnalités politiques qui suscitent le plus d'adhésion, Nicolas Hulot est toujours devant (35 %), devant Alain Juppé (32 %, - 1), Jean-Yves Le Drian (26 %, - 1) et Nicolas Sarkozy (25 %).

Vu sur : Lu sur L'Express
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
02.
Bercy découvre que les entreprises françaises sont menacées par « des casseurs » venus de la finance anglo-saxonne
03.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
04.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
05.
"Bouffon" : Gérard Darmon s'en prend à Franck Dubosc
06.
Pourquoi le nouvel angle d’attaque d’Emmanuel Macron pour les européennes est bien plus intéressant que le précédent
07.
La République en Marche a-t-elle hérité d’un des pires défauts de la gauche ?
01.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
02.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
05.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 24/04/2018 - 23:02
@ cloette
Cette cote, on veut nous la faire croire. Depuis le début de son quinquennat, il est pire que le rotor d'un Super- Frelon de l'Aéronavale.
vangog
- 24/04/2018 - 21:47
Moi, j’ai rien dit...
mais j’avais prédit!
cloette
- 24/04/2018 - 21:37
@Assou@gerint
Ce n'est pas qu'il ait la cote de la majorité des gens, c'est qu'il fait le job, c'est tout, il bouge beaucoup, il se passe tous les jours quelque chose, mais est -ce que ces réformes et agitations vont être utiles, efficaces ? On voit pour le moment qu'il a augmenté,énormément et de façon non justifiée la CSG sans compensation pour les retraités, l'agent ponctionné étant IMPOSABLE ( c'est un comble !) . Je crois, qu'il y a un mécontentement au contraire, on verra en 2019 déja, puis en 2022, .