En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© BERTRAND GUAY / AFP
Mise au point
"Mon fils appartient à tous les Français" : la mère d'Arnaud Beltrame dément être opposée aux baptêmes de rue à son nom dans les villes FN
Publié le 20 avril 2018
"Son acte n’était pas politique, les hommages qui lui sont rendus ne doivent pas l’être non plus" a également commenté le frère de l'officier.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Son acte n’était pas politique, les hommages qui lui sont rendus ne doivent pas l’être non plus" a également commenté le frère de l'officier.

Un héros très demandé. L’officier Arnaud Beltrame est mort le 24 mars dernier, quelques heures après s'être substitué à une otage lors de l’attaque du Super U de Trèbes. Son courage et son geste ont été unanimement salués et un hommage national lui a été rendu par Emmanuel Macron.

Depuis, une quarantaine de municipalités auraient exprimé le souhait de rebaptiser une rue, une place, un rond-point, une école ou un monument de leur ville au nom du héros. Les villes de Lille, Rennes, Versailles, Asnières ou Créteil ont notamment fait une demande en ce sens... tout comme Béziers, dirigée par Robert Ménard, ou Givors (tenue par une maire FN).  Or, d'après le site internet de L'Essor, le journal des gendarmes, la famille d'Arnaud Beltrame "n'autoriser[ait] pas les collectivités dirigées par le Front national à donner le nom de l'officier de gendarmerie à une artère".

Mais cette version a été réfutée par la mère de l’officier, qui s’est exprimé dans les colonnes du Parisien. "Mon fils appartient à tous les Français. C’est du grand n’importe quoi cette histoire. De toute manière, qui sait si dans deux ans ou cinq ans les mairies seront toujours tenues par le FN ?". Le frère d’Arnaud Beltrame a, lui, indiqué : "Son acte n’était pas politique, les hommages qui lui sont rendus ne doivent pas l’être non plus".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
03.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
04.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
05.
L’affaire Benalla, ou la preuve qu’Emmanuel Macron est lui-même son pire ennemi politique
06.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait salle à cause du réchauffement climatique
07.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
02.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 21/04/2018 - 15:36
@Ganesha
Quand le FN n’est pas un prétexte à des éructations anarcho trotskystes c’est un parti tout à fait respectable qui a une vision saine notamment sur le plan societal (suivez mon regard).
Deudeuche
- 21/04/2018 - 08:40
Allez un petit sondage à question orientée
Pour valider la manipulation !
vangog
- 20/04/2018 - 13:30
Fake médias...
la manipulation croissante est le signe d’une fascisation de la société française...et « l’essor » participe de ce fascisme qui émerge, partout...