En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

03.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

06.

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

07.

Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 1 heure 9 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 1 heure 21 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 2 heures 21 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 3 heures 27 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 4 heures 48 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 5 heures 10 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 5 heures 13 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Atlantico business
Mauvais arguments

La 5G se déploie mais beaucoup d’édiles locaux la refusent au prix de l’isolement qu’ils reprocheront ensuite à l’Etat

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Nouveau monde
Concurrence déloyale

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 1 heure 13 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 1 heure 50 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 3 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 4 heures 17 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 4 heures 55 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 5 heures 10 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 5 heures 13 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 5 heures 13 min
décryptage > Politique
Baroque

Commission sur l'article 24 de la loi "sécurité globale" : le symptôme du grave déficit de culture démocratique du quinquennat Macron

il y a 5 heures 13 min
Jour de grève

Une journée de manifestation agitée partout en France

Publié le 19 avril 2018
Cheminots, fonctionnaires, salariés de l'énergie tentent de former un front commun en cette journée d'action interprofessionnelle. Quelques affrontements ont lieu avec la police, notamment à Paris.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cheminots, fonctionnaires, salariés de l'énergie tentent de former un front commun en cette journée d'action interprofessionnelle. Quelques affrontements ont lieu avec la police, notamment à Paris.

Le mot du jour est sur toutes les bouches et de tous les slogans : "convergence des luttes". L'appel lancé par Solidaires et la CGT a été entendu partout en France, avec 133 mobilisations prévues sur l'ensemble du territoire. A Paris, ils sont nombreux (chiffre à définir) à défiler sur les boulevards, profitant d'un temps par ailleurs très clément. Cheminots, étudiants, salarié de l'énergie, fonctionnaires, personnels hospitaliers, tous ont voulu exprimer qu'ils comptaient "se serrer les coudes" pour faire front au train de réforme porté par le gouvernement.

A gauche, on fait référence au passé "illustre" de mai 68. Mais la convergence qu'on avait pu observer il y a cinquante ans est remise en question, notamment par Bruno Le Maire, l'actuel ministre de l'Economie : "Je ne crois pas à la convergence des luttes. Il y a des colères, mais je vois pas de points communs." Au contraire, Jean-Luc Mélenchon s'est dit profondément réjoui : "On est dans un processus où la radicalité du comportement du président a poussé au regroupement. Un président ne devrait pas parler comme ça".

Par ailleurs, de nombreux heurts ont été signalés. Certaines actions de groupes non-identifiés ont bloqué l'avancée de portions du cortège à Paris. Des lancements de gaz lacrymogènes par les CRS ont répondu à des jets de projectiles et des vitres brisées de banque ou d'agences immobilières. A Rennes aussi, la manifestation aurait connu d'importants débordements.

Philippe Martinez (CGT) s'est dit content de la mobilisation et parlait déjà de la grande manifestation du 1er mai prochain.

 
 

On est à hauteur de Port-Royal. Bien loin encore de Place d’Italie. Après ce gros gazage, les esprits s’échauffent. #manif19avril pic.twitter.com/0lOhnXnEdh

— Benoît Zagdoun (@BenoitZagdoun) 19 avril 2018

 

🔴L’entrée de l’hôtel Marriott près de Denfert Rochereau détruit par des manifestants.#Greve19Avril #manif19avril @Infosfra @FrontSocialUni #ConvergenceDesLuttes pic.twitter.com/dxhIXKTvBR

— Charles Baudry (@CharlesBaudry) 19 avril 2018
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 20/04/2018 - 13:47
@l’enclume très bête! De multiples professions sont d’astreinte
Ça ne les autorise pas à exiger des privilèges iniques, qu’ils ne sont même pas capables de payer par leurs propres cotisations, et que Lacrouille a autorisé les con-tribuables français à rembourser...
l'enclume
- 20/04/2018 - 10:05
Toujours aussi aussi con le valet FHaine
vangog - 20/04/2018 - 01:15 - Pauvre abruti, se coucher si tard et écrire de telles inepties. Mon père était mécanicien à la SNCF, je ne l'ai pratiquement jamais vu aux anniversaires où fêtes de Noël. Partir à n'importe qu'elle heure du jour où de la nuit, idem pour les retours, parfois deux où trois jours après. etc, etc....
vangog
- 20/04/2018 - 01:15
Ayez pas peur, ce ne sont que des réformettes!...
C’est extraordinaire comme une certaine catégorie de Français rétrogrades a une peur panique du changemen!... Ce changemen-là ne changera rien du tout, les cheminots continueront à partir à la retraite à 52 ans, payés par le con-tribuables Français, de plus en plus rares... les zadistes continueront de zader, à NDDL, à Bures, dans n’importe quel trou-à-rats...et les étudiants continueront de zoner— en attente du chômage de masse gauchiste, tant espéré...pas de changement. Ayez pas peeeeeur, les momes!