En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Thomas SAMSON / AFP
Jackpot

Un ex-député socialiste déplore la "choquante" hausse des salaires dans les cabinets ministériels

Publié le 10 avril 2018
L'ancien parlementaire socialiste René Dosière s'est indigné ce mardi de la forte hausse des rémunérations des membres des cabinets ministériels, plus de 20% plus élevées que lors du gouvernement Valls, rapporte L'Express.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien parlementaire socialiste René Dosière s'est indigné ce mardi de la forte hausse des rémunérations des membres des cabinets ministériels, plus de 20% plus élevées que lors du gouvernement Valls, rapporte L'Express.

René Dosière ne décolère pas. Le spécialiste du contrôle de l'argent public s'est ému de constater ce mardi, dans un document publié par Bercy, que les salaires des membres des cabinets ministériels étaient 20,5% plus élevées que lors du quinquennat Hollande, indique L'Express. "Choquant", a jugé l'ex-député socialiste.

"Plus de 80 membres de cabinet sont mieux payés que leur ministre"

Le rapport sur lequel René Dosière se base est intitulé "personnels affectés dans les cabinets ministériels" et est annexé au projet de budget pour l'année 2018. Il relève notamment que, conformément à la promesse de campagne d'Emmanuel Macron, les effectifs dans les cabinets au 1er août 2017 ont été revus à la baisse : "300 agents, soit une baisse de 47% par rapport aux effectifs recensés au 1er août 2016 (563 agents)", peut-on lire.

"C'est la conséquence de la réduction du nombre de ministres (30 au lieu de 38) et de la limitation à 10 personnes de la taille du cabinet restreint", explique l'ancien élu axonais. "S'agissant des rémunérations, on assiste à une progression toute aussi spectaculaire", poursuit-il, évoquant une rémunération moyenne brute (primes comprises) de "9186 euros mensuels" pour les "232 membres des cabinets ministériels", hors ministres délégués et secrétaires d'Etat. Aussi, "dans douze ministères, la rémunération est supérieure à cette moyenne : au total, plus de 80 membres de cabinet sont mieux payés que leur ministre", fait-il valoir.

Vu sur : Lu sur L'Express
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Et si nous aussi on faisait nos camps décoloniaux ?

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Bobby Watson
- 11/04/2018 - 08:41
Dosière ?
C'est bien de ces socialistes ralliés à Macron ? Q'il assume son choix de " renouvellement " (sic)
KOUTOUBIA56
- 10/04/2018 - 23:40
le nouveau monde c'est aussi
le nouveau monde c'est aussi cela : aimer la confiture et y mettre les 10 doigts dedans !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! si cela était pour faire de bonnes réformes et avoir des résultats on passerait l'éponge mais pour nous pondre la csg sur des retraites de 1300 euros supprimer 1200 fonctionnaires en 2017 ou nous créer l'impôt sur la fortune immobiliere
ça non merci Mr Macron et je n'évoque pas le laisser faire sur l'islamisme
vangog
- 10/04/2018 - 23:02
Rémunérés en fonction des résultats...comme les socialauds!
Plus les résultats de la France gauchiste sont nuls, plus les macronistes s’augmentent...vous avez dit « pensée complexe »?...