En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
La riposte s'organise
Soupçons de financements libyens : Brice Hortefeux fustige "une fable grotesque"
Publié le 26 mars 2018
L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a plaidé son innocence et évoqué son soutien "inoxydable" à l'ex-chef de l'Etat dans une interview au "Parisien".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a plaidé son innocence et évoqué son soutien "inoxydable" à l'ex-chef de l'Etat dans une interview au "Parisien".

Un soutien qui se veut indéfectible. A l’occasion d’une interview au Parisien, Brice Hortefeux a fait bloc derrière Nicolas Sarkozy, alors que ce dernier est mis en examen dans le cadre de l'enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne victorieuse de 2007. A propos de l’ex-chef de l'Etat – qu’il a "trouvé sincère, convaincu et convaincant" sur TF1 - l’ancien ministre de l’Intérieur a déclaré : "il sait que mon engagement à ses côtés est inoxydable".

A LIRE AUSSI : Nicolas Sarkozy : "je briserai les auteurs de la machination"

L'actuel député européen est également revenu sur ses relations avec Ziad Takieddine, qui a affirmé avoir remis entre fin 2006 et début 2007 trois valises contenant cinq millions d'euros à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, et à son directeur de cabinet à l'époque, Claude Guéant. Si Brice Hortefeux reconnaît avoir rencontré le très controversé intermédiaire franco-libanais, à plusieurs reprises, Nicolas Sarkozy n'a pour sa part "fait que le croiser", affirme-t-il. "Alors que moi, je l'ai côtoyé. Mais à l'époque, il n'était mis en cause par personne."

Interrogé sur le fameux document daté de 2006, publié par Mediapart en 2012 et qualifié de "faux" par Nicolas Sarkozy et ses proches, Brice Hortefeux s'indigne : "C’est une fable grotesque ! Et d’ailleurs, aujourd’hui, tous les protagonistes et dirigeants libyens de l’époque - qui sont pourtant si prolixes pour attaquer Nicolas Sarkozy -, démentent la réalité de cette note".

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
03.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
06.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
07.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vincennes
- 26/03/2018 - 22:41
Ils détournent, également, notre attention des BRUTALITES
dans les UNIVERSITES, tabassage avec des battes de baseball .!!! même la bande à Bono de la 5 zappe car il ne fait mettre le Gvt en difficulté ......c'est fou ce que cela va mieux avec Macron qui nous a pourtant SAOULE jusqu'à plus soif avec la TASK FORCE mis en place pour "notre" sécurité, avait il proclamé !!!!! lui s'entourant de 70 personnes pour sa toute petite personne pourtant inintéressante
assougoudrel
- 26/03/2018 - 10:17
Pour le moment, parlons de
terrorisme sur notre territoire et de la lâcheté de nos dirigeants. Qu'on n'essaie pas de détourner notre attention. Parlons de ceux qui ne font pas leur travail et qui disent qu'il y a 20 000 islamistes en France et qu'il faudra vivre avec. En attendant, eux et leurs proches sont entourés de gardes du corps.
zen-gzr-28
- 26/03/2018 - 09:26
autant d'enfumage au PNF
qu'au gouvernement et de la part de plusieurs médias ? Autant d'impartialité ? Autant d'honnêteté morale et intellectuelle ?