En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© NICOLAS TUCAT / AFP
Critiques
Virginie Calmels s'en prend violemment à Edouard Philippe
Publié le 14 mars 2018
Dans une interview accordée au Point, la numéro 2 des Républicains fait beaucoup de reproches au Premier ministre.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une interview accordée au Point, la numéro 2 des Républicains fait beaucoup de reproches au Premier ministre.

Dans les colonnes du Point, Virginie Calmels évoque son livre "J'assume" (éditions de l'Observatoire, sortie mercredi 14 mars), dans lequel elle se confie sur ses quatre ans passés en politique. "J'ai pris beaucoup de coups durant les quatre dernières années, on a dressé des portraits de moi faux et caricaturaux. Ce livre montre ce que j'ai essayé de faire, à savoir rester fidèle à mes valeurs et à ma famille politique", explique la juppéiste au Point.

Edouard Philippe "a trahi sa famille politique"

Celle qui a soutenu Alain Juppé lors de l'élection présidentielle n'hésite pas à étriller dans son ouvrage les proches du maire de Bordeaux, notamment ceux qui sont devenus macronistes. "Les juppéistes qui sont devenus macronistes, l'ont fait avant tout pour obtenir des postes", tacle le numéro 2 des Républicains dans les colonnes du Point. Et de s'attaquer à Edouard Philippe : "Pendant la campagne présidentielle, il a été l'un des seuls à ne pas dire à Alain Juppé de prendre la place de François Fillon. Avait-il déjà anticipé un potentiel destin gouvernemental ? Je ne sais pas. Le fait est qu'il a trahi sa famille politique en envoyant au tapis nos candidats aux législatives. Quant à la politique actuelle d'Emmanuel Macron appliquée par le Premier ministre, c'est une imposture intellectuelle de prétendre que ce serait la mise en œuvre du projet d'Alain Juppé qui était d'ailleurs très voisin de celui de François Fillon".  

Cependant, elle estime ne pas être à Laurent Wauquiez ce qu'Édouard Philippe est à Emmanuel Macron. "Le Premier ministre est clairement une caution pour le président. Pour ma part, je suis une complémentarité. Quand Philippe passe chez Emmanuel Macron, il ne négocie rien. Il prend un poste et la feuille de route est fixée par l'Élysée. C'est le gouvernement Macron et tout le monde sait qu'Édouard Philippe a le doigt sur la couture du pantalon. Il a été son bras armé afin de faire exploser la droite. Sur le perron de Matignon, lorsqu'il rappelle être un homme de droite, il porte une responsabilité : celle de brouiller les cartes avant les législatives", explique Virginie Calmel.

 

 

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
05.
Montée du Brexit Party dans les sondages : Le Royaume-Uni en voie de s'enfoncer dans l'une des plus graves crises politique de son histoire
06.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
07.
La Chine est désormais le premier partenaire commercial de l’Allemagne et voilà ce que ça change pour l’Europe
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
04.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlante13
- 15/03/2018 - 10:11
Elle a au moins
le courage de monter au créneau, et de quitter un Juppé qui a préféré couler la droite avec son copain Bayrou. Trop ambigu, ce Juppé, pour être honnête.
Lazydoc
- 15/03/2018 - 01:09
Violemment, violemment,
J’ai cru au pire! Elle a juste dit la vérité. Rien d’extravagant.
Beredan
- 14/03/2018 - 17:10
Indécrottables , tous ces juppéistes ...
Philippe , Calmels and Co ...