En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Sous le chêne
Prison, peines alternatives, refondation pénale... Toutes les annonces d'Emmanuel Macron
Publié le 06 mars 2018
Le Président de la République s'exprimait depuis Agen où il visitait l'École nationale d'administration pénitentiaire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Président de la République s'exprimait depuis Agen où il visitait l'École nationale d'administration pénitentiaire.

Après s'être rendu dans les locaux de l'École nationale d'administration pénitentiaire d'Agen, qui forment plus de 3000 fonctionnaires chaque année, le Président de la République a prononcé un discours présentant sa politique judiciaire.

Il s'est d'abord insisté sur le nécessaire balancement entre "effectivité" et "dignité" des peines. 

"Une peine telle qu'elle est prononcée a vocation à être exécutée. […] Un détenu est un individu simplement privé de sa liberté, pas des autres droits qui sont les siens."

Il a plaidé pour que les peines soient plus représentatives de la réalité, et a remis en cause les peines systématiquement aménagées.

"La différence entre les peines prononcées et les peines réelles est devenu incompréhensible pour nos concitoyens et au premier chef pour les victimes. Une peine prononcée doit être une peine crédible et comprise."

Pour justifier ses positions, il s'est ensuite adonné à un habile exercice de "ni... ni…" :

"Il y aurait d'un côté les laxistes qui voudraient que personne ne soit puni et de l'autre les vrais durs qui sont pour emprisonner les gens. Je ne crois dans aucune de ces options."

Sont venue enfin les annonces : les peines de plus d'un an de prison ne seront désormais plus aménageables :

"L'aménagement des peines inférieures à un an ne sera plus automatique mais à la discrétion du tribunal"

Emmanuel Macron a donc aussi annoncé la forfaitisation de plusieurs délits, comme l'usage de stupéfiants ou les délits routiers : 

"Nous allons substituer à ce qui sont aujourd'hui des peines de prison, des amendes ou d'autres mesures pénales.".

Enfin il a annoncé la création d'un mandat de dépôt différé.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
03.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
04.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
05.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
06.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
07.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
siger99
- 07/03/2018 - 10:15
Taubira en revait, Macron l'a fait!
Plus laxiste que ca tu meurs.
On sera bientôt plus en sécurité en prison qu'à l'exterieur!
C'est une honte!
assougoudrel
- 07/03/2018 - 09:40
Si ça continu, nous serons plus
en sécurité en prison. La France est une prison et un dépotoir à ciel ouvert. Je serais Cartier ou Nike, je ferais des bracelets électroniques de ma marque, car l'argent de la drogue rapporte gros.
winnie
- 07/03/2018 - 09:14
Dans la ville....
de 30.000 ha ou je vivait il y a 5 ans des jeunes beurs "trainaient en scouters " bracelet electro a la cheville tout en dealant devant la police municipale qui leur passait devant en voiture de patrouille!
Donc c'est sure, il faut suprimer les peines de moins d'un an puisque pour Macron ca sert a rien. Y a qu' continuer comme ca !