© François NASCIMBENI / AFP
Philippe Martinez CGT Atlantico.fr
La bataille du rail

La CGT menace d'avoir recours à un mois de grève

Publié le 26 février 2018
Les syndicats de cheminots promettent l'enfer au gouvernement qui compte passer ses réformes par ordonnance.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les syndicats de cheminots promettent l'enfer au gouvernement qui compte passer ses réformes par ordonnance.

L'annonce faite par le Premier ministre, Edouard Philippe, de l'entérinement prochain du rapport Spinetta a provoqué une tempête de réactions du côté des syndicats. Tout d'abord par le biais de Jean-Claude Mailly, secrétaire de Force Ouvrière qui dénonce "un problème de méthode et un problème de fond" sur franceinfo.

Puis par Philippe Martinez qui est passé immédiatement à l'offensive en annonçant une journée de grève le 22 mars : "le gouvernement veut passer en force sans discussion, ce qui risque d'envenimer les choses". La CFDT propose "une grève reconductible jusqu'au 14 mars". La CGT-Cheminot va encore plus loin en évoquant "un mois de grève" pour "faire plier le gouvernement".

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

04.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

05.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

07.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 28/02/2018 - 15:51
@Anouman
Services publics/SNCF:précision donnée par notre professeur d'économie(du temps de notre jeunesse!) qui se déclarait marxiste.Cela ne change pas grand chose sur le fait que la CGT en a fait un bastion quasi inexpugnable.Combat d'arrière-garde?
Anouman
- 27/02/2018 - 21:18
Sncf
En fait les chemins de fer ont été privatisés en 1937 avec la création en 1938 de la SNCF, pour la bonne raison que les compagnies privées étaient régulièrement déficitaires et subventionnées par l'état
En fait rien de nouveau. Si on privatisait, soit on supprimerait tout ce qui n'est pas rentable (y compris TER, banlieue, petites lignes) soit l'état (ou les régions ce qui revient au même) continuerait de payer. Pas de mystère: les gens veulent prendre le train mais pas payer ce que ça coûte.
Pharamond
- 27/02/2018 - 16:43
Privilège?
Pourquoi à la Libération a-t-on nationalisé,entre autres,les chemins-de-fer? Parce qu'on estimait que la Nation ne devait pas être à la merci de groupes privés qui agiraient à leur guise pour gérer les chemins de fer,considérés à juste titre,comme stratégiques. Pourquoi laisser alors ce privilège à la CGT?