En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Suite
L’émission Quotidien diffuse de nouveaux propos de Laurent Wauquiez
Publié le 19 février 2018
Dans ce nouvel enregistrement sonore, il s’en prend notamment à Emmanuel Macron, la majorité, Valérie Pécresse et Alain Juppé. Il livre aussi un diagnostic déroutant de la démocratie française.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans ce nouvel enregistrement sonore, il s’en prend notamment à Emmanuel Macron, la majorité, Valérie Pécresse et Alain Juppé. Il livre aussi un diagnostic déroutant de la démocratie française.

Ce lundi soir, l’émission Quotidien a dévoilé de nouveaux enregistrements sonores du président des Républicains, lors de son intervention la semaine dernière dans l’EM Lyon. Dans ce nouveau passage, Laurent Wauquiez s’en prend notamment à Emmanuel Macron, la majorité, Valérie Pécresse et Alain Juppé. En outre, il livre un diagnostic déroutant de la démocratie française.

"Il y a une dictature totale en France"

Selon Laurent Wauquiez, si le chef de l’Etat dispose d'une large majorité à l'Assemblée nationale, "l'équilibre des pouvoirs" ne fait que "partie d'une illusion". "Vous croyez qu'un parlementaire a le moindre pouvoir aujourd'hui?", demande-t-il, avant de s'en prendre aux députés LREM.  "Vous avez vu les guignols d'En Marche? Ils sont tous avec le petit doigt sur la couture, ils doivent tous voter la même chose. Quand ils osent apporter la moindre dissonance, ils se font taper dessus avec une matraque." Et de conclure : " il n'y a aucun équilibre des pouvoirs en France. Il y a une dictature totale en France."

En outre, il n’hésite pas à régler ses comptes avec Valérie Pecresse. "Le nombre de conneries qu'elle peut faire", lance-t-il. Alain Juppé n’échappe pas non plus aux critiques. Selon le président des Républicains, il a "totalement cramé la caisse" de Bordeaux. "Il a fait exploser les impôts, et il a fait exploser la dépense publique et l'endettement". In fine, Laurent Wauquiez étrille les syndicats qui seraient, selon lui, en quête permanente de subventions régionales : "Les plus catastrophiques, c'est le Medef et la CGPME [...] Ils en ont rien à foutre de savoir si on augmente les cotisations sur les entreprises [...] La seule chose qu'ils veulent, c'est encaisser l'argent." 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Quand Bret Easton Ellis atomise la “Génération Chochotte”
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
05.
La honte de l’empereur : loin du soleil d’Austerlitz, l’ombre infamante de la bataille de Toulouse
06.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
07.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
05.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 20/02/2018 - 16:35
Tu deviens tabloïd ou tu meurs !
Malheureusement ce type de feuilleton a été vu et revu. Le journalisme sans imagination multiplie les feuilles, mais maintenant on ne peut même plus se torcher avec.
Beredan
- 20/02/2018 - 09:35
Bravo Laurent !
Ces soldes d’hiver resteront dans les mémoires ... crâne d’oeuf , moussa et la traîtresse sont emmitouflés ... on attend le grand nettoyage des écuries , c’est logique , sinon tu vas perdre tout crédit !
bern4243
- 20/02/2018 - 09:23
il y en a qui ralent
il parait meme qu'un journaliste de l'émission n'est pas content car on aurait donné son numéro personnel sur les réseaux sociaux (dixit arnaud de lci "c'est dégueulasse") ; ben voyons !!!!
quant a wauquier et les vacheries entre politique , je me souviens d'un premeir ministre qui aurait dit " Bertrand franc maçon ? maçon peut etre , mais franc alors la?"