En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
ça vient d'être publié
light > Insolite
L'habit ne fait pas le moine
Elle simule un voyage à Bali depuis Ikea
il y a 5 heures 55 min
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 6 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 42 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 12 heures 35 min
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 13 heures 18 min
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 13 heures 42 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 16 heures 4 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 1 jour 7 heures
pépites > International
Le Camp des saints
La population grecque redoute l'invasion migratoire
il y a 6 heures 18 min
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 6 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 9 heures 35 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 12 heures 51 min
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

il y a 13 heures 18 min
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 13 heures 58 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 15 heures 36 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 1 jour 6 heures
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 1 jour 7 heures
© Capture d'écran Dailymotion
© Capture d'écran Dailymotion
Politique

Valérie Pécresse dévoile l'organigramme de son mouvement "Libres!"

Publié le 16 février 2018
"La composition de l’équipe dirigeante balaie complètement la primaire de 2016. Il y a des juppéistes, des sarkozystes, des fillonistes, des copéistes, des lemairistes", s'est félicitée Valérie Pécresse, selon Libération.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"La composition de l’équipe dirigeante balaie complètement la primaire de 2016. Il y a des juppéistes, des sarkozystes, des fillonistes, des copéistes, des lemairistes", s'est félicitée Valérie Pécresse, selon Libération.

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a dévoilé jeudi 15 février l'organigramme de son mouvement «Libres!», qui s'est vu reconnaître comme mouvement associé de LR, avec son autonomie financière.

«La composition de l’équipe dirigeante balaie complètement la primaire de 2016. Il y a des juppéistes, des sarkozystes, des fillonistes, des copéistes, des lemairistes. La grille de lecture n’est plus celle des anciennes écuries», s'est félicitée Valérie Pécresse, selon Libération. En effet, le juppéiste Maël de Calan devrait devenir le vice-président du mouvement. De son côté, Florence Portelli, une autre ex-adversaire de Laurent Wauquiez lors de l’élection interne, décrocherait le poste de secrétaire générale. On y retrouve également, Patrick Stefanini, ancien directeur de campagne de François Fillon. Il sera en charge du projet du mouvement. In fine, Dominique Bussereau, proche d'Alain Juppé et président de l'association des départements de France, devrait devenir conseiller spécial auprès de Valérie Pécresse.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
KOUTOUBIA56
- 17/02/2018 - 15:34
+1 Nap4// c'est de la
+1 Nap4// c'est de la vieille soupe réchauffée. elle a qu'à se pointer au Modem avec Bayrou le centriste mou. La france de droite ne veut plus de cette clique qui quand on doit mettre un coup de pied au cul de quelqu'un est toujours à chier dans son froc, que ce soit avec les délinquants les islamistes ou la la clqiue des privilégiés des régimes spéciaux par exemple.
Nap4
- 17/02/2018 - 11:21
Centristes ou autistes ?
"La composition de l’équipe dirigeante balaie complètement la primaire de 2016". Pourtant cette primaire était bien l'expression du peuple de droite. En voilà une qui se torche avec respect du fait démocratique ! Pendant ce temps, bien que sévèrement douché, ce peuple de droite reste à droite. Mais la mère Pécresse n'en tient aucunement compte. Que du centrisme mou ! "je ne suis pas de droite, mais pas de gauche non plus, mais un peu des 2 quand même". Comprend qui peu. Il y a fort à parier qu'elle finira dans les même oubliettes que Bayrou.
Lepongiste
- 17/02/2018 - 11:07
Les téléguidés de Juppé le vieux !! Duc d'Aquitaine !!
pécresse, portelli, stefani, Calan !!!