En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© Benoit PEYRUCQ / AFP
Suite
Jawad Bendaoud, surnommé "le logeur de Daech", a été relaxé
Publié le 14 février 2018
Le tribunal a estimé qu'il n'y avait pas assez de preuves pour affirmer que le prévenu savait qu'il hébergeait des terroristes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le tribunal a estimé qu'il n'y avait pas assez de preuves pour affirmer que le prévenu savait qu'il hébergeait des terroristes.

"Il n’est pas prouvé que Jawad Bendaoud a fourni un hébergement à des terroristes". C'est par ces mots qu'Isabelle Prévost-Desprez, la présidente de la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris, a annoncé la relaxe de celui qui est parfois surnommé par les médias "le logeur de Daech". L'homme de 31 ans, un délinquant multirécidiviste qui était devenu très médiatisé après des déclarations et des provocations surréalistes, était jugé pour "recel de malfaiteurs". Il avait mis à disposition d'Abdelhamid Abaaoud, l'un des cerveaux présumés des attentats du 13 novembre 2015, et de son complice, Chakib Akrouh, un squat où ils s'étaient repliés à Saint-Denis, après les tueries. 

Mais la justice a estimé que rien ne pouvait prouver que Jawad Bendaoud savait qu'ils étaient des terroristes. Après l'annonce, "le logeur de Daech" a tapé sur l'épaule des gendarmes et embrassé son avocat. D'après Europe 1, l'homme devrait sortir "ce soir" de prison. De son côté, Mohamed Soumah, son co-prévenu, lui aussi jugé pour recel de malfaiteurs terroristes" a été condamné à cinq ans de prison avec maintien en détention. Le troisième homme était le seul à comparaître libre : Youssef Aït-Boulahcen, un ambulancier de 25 ans. Il a été condamné à quatre ans de prison, dont un avec sursis, sans mandat de dépôt, pour non-dénonciation d'acte terroriste.

 

 

Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
04.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
05.
Les annonces (supposées) d’Emmanuel Macron peuvent-elles produire l’effet waouh recherché sur le pouvoir d’achat des Français
06.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
07.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
05.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paul Emiste
- 15/02/2018 - 14:35
Comme les rats ...
Jawad va certainement longé les murs dans les mois et années à venir. Un accident est si vite arrivé!
Ajar
- 15/02/2018 - 11:23
Les faiblesses mortelles de nos démocraties
Nous avons la démonstration de nos faiblesses au nom de la démocratie nous sommes gangrénés c'est la fin programmée de nos de nos valeurs .
jpd
- 14/02/2018 - 22:21
Police justice
Notre police avec pourtant des moyens décrits comme limités ou insuffisants a des résultats très positifs dans les meurtres d'Alicia et de Maëlys pour les dernières affaires, tout cela pour que la justice soit aussi laxiste et inconséquente. Je comprends l'exaspération des forces de l'ordre traités comme des chiens. Exemple les gendarmes qui font remplacés les CRS au Touquet auront-ils un abri et des toilettes ?