En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

02.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

03.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

04.

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

05.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

06.

Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille

07.

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

04.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
décryptage > France
AJ+

Désirer une Noire, c'est du racisme !

il y a 31 min 26 sec
décryptage > International
"Avec Castro, à l’heure du crime"

Les connexions castristes du tueur de Dallas : questions sur l’assassinat de John F. Kennedy et ses relations avec le gouvernement cubain

il y a 1 heure 29 min
pépite vidéo > France
Tour eiffel
14 juillet 2020 : revivez l'intégralité du feu d'artifice de Paris
il y a 2 heures 49 min
décryptage > Consommation
Révolution

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Plutôt l’offre que la demande : Macron enterre le mythe keynésien et parie sur l’entreprise pour redresser la situation économique et sociale

il y a 4 heures 32 min
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 21 heures 46 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 23 heures 5 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 23 heures 37 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 1 jour 19 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > International
Panorama

COVID-19 : la pandémie s’étend et se politise aux États-Unis

il y a 41 min 37 sec
décryptage > Défense
Opération Serval

Depuis 2012, la menace terroriste a évolué dans sa nature et sa géographie mais n’a pas diminué en intensité

il y a 2 heures 21 min
décryptage > Politique
Et en même temps

Emmanuel Macron, Président de droite à l’insu de son plein gré ?

il y a 3 heures 31 min
décryptage > Politique
Le grand flou

Le mystère du financement de la relance

il y a 4 heures 16 sec
décryptage > Politique
Oral de rattrapage

Macron, l'incompris... mais la faute à qui ?

il y a 4 heures 43 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 21 heures 57 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 23 heures 12 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 23 heures 51 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 1 jour 49 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 jour 2 heures
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Rassemblement

Laurent Wauquiez : "le temps des écuries est révolu"

Publié le 27 janvier 2018
Dans son discours de clôture du Conseil national des Républicains, Laurent Wauquiez a expliqué qu'il "ne laissera plus les petites chapelles et les querelles d'ego affaiblir" le parti.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans son discours de clôture du Conseil national des Républicains, Laurent Wauquiez a expliqué qu'il "ne laissera plus les petites chapelles et les querelles d'ego affaiblir" le parti.

Les Républicains organisaient ce samedi salle de la Mutualité à Paris un conseil national, qui a viré au match entre le président d'Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, et la présidente d'Ile-de-France, Valérie Pécresse. Accueillie par des huées, cette dernière était venue présenter la candidature de « Libres !», un mouvement associé aux Républicains. "Je suis prête à prendre toute ma place dans la reconstruction de notre famille politique", at-elle dit. Pour elle, "il y a aujourd'hui deux droites. Et nous ne regagnerons que si ces droites savent s'écouter, se parler et se comprendre" : la droite "conservatrice" et "protectionniste" et une droite "progressiste" et "ouverte".

Laurent Wauquiez a néanmoins mis les points sur les i. "Je veillerai à ce que nous ayons des débats animés" afin que chacun "puisse exprimer ses idées en toute liberté", a-t-il promis.

"En revanche, je le dis : je ne laisserai plus les petites chapelles et les querelles d'ego affaiblir notre famille politique. (...) Je ne distribue pas de postes aux enchères pour acheter le silence des uns ou des autres, parce que ces petites cliques ont failli tuer les Républicains. Je tends la main à chacun mais il faut maintenant qu'ils comprennent que le temps des écuries est révolu. Si l'on veut s'engager, on le fait tous ensemble", a développé le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le nouveau président des Républicains, après cette mise au point, s'en est pris à Emmanuel Macron : "Non M. Macron, nous refusons de vous suivre quand vous expliquez qu'il n'y a pas de culture française. Non M. Macron, nous refusons de vous suivre quand vous allez en Algérie expliquer que notre histoire serait celle d'un crime contre l'humanité, ou quand vous humiliez l'armée française pour lui tenir ensuite un discours inverse". Il l'a aussi taclé sur la question de la sécurité : "Comment un gouvernement qui a cédé devant une petite poignée de zadistes pourrait-il avoir la fermeté nécessaire?",

 

 
Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 28/01/2018 - 18:18
Je pense que Wauquiez a raison sur l'analyse
Mais pour nettoyer les écuries d'Augias il faut être Hercule...Peut-il l'être?
Quant à Pécresse comme le remarque Lasenorita elle adopte les formules de la Gauche qui nous envoient dans le mur.
lasenorita
- 28/01/2018 - 11:31
Le renouveau est en route avec Wauquiez!
Les Républicains doivent se rassembler car, bientôt aux Européennes ce seront encore les nullards de la REM qui vont rafler les sièges!.. Valérie Pégresse prend les paroles des gauchistes quand elle dit vouloir une ''droite plus progressiste''.. c'est le vocabulaire des islamos-collabos...qui sont immigrationnistes et qui veulent détruire le peu de culture occidentale qui nous reste...tel Juppé qui a fait décorer de la Légion d'Honneur l'iman de Bordeaux qui est un islamiste connu,etc..etc..
cholt
- 28/01/2018 - 07:51
Du balai.
Pecresse Juppé, Bertrand, ils finiront tous chez Macron pour obtenir un poste après avoir viré de bord plusieurs fois. S'ils ne se sentent pas bien chez les LR, on ne les retiens pas.