En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Valery HACHE / AFP
Non
Prisons : la CGT et FO refusent les nouvelles propositions du gouvernement
Publié le 25 janvier 2018
Le ministère de la Justice avait pourtant lâché du lest pour tenter de satisfaire les syndicats.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministère de la Justice avait pourtant lâché du lest pour tenter de satisfaire les syndicats.

Mise à jour 19h45 : Edouard Philippe appelle les syndicats au "sens des responsabilités"

Niet. La CGT et FO ont annoncé leur refus de signer le projet d'accord proposé par la ministre de la Justice, pour tenter de trouver une porte de sortie à la crise qui secoue le monde carcéral. Leur décision a été prise après une nouvelle réunion avec la ministre Nicole Belloubet.

Cette dernière avait pourtant fait de nouvelles propositions : création de 1500 places dans des quartiers séparés pour les profils "dangereux ou prosélytes", nouveau matériel et renforcement des fouilles, recrutement supplémentaires de 1100 personnes sur 4 ans, augmentation significative des primes. "L’essentiel n’y est pas" estime la CGT, qui réclame la "reconnaissance des missions de service public des personnels de surveillance dans le statut des surveillants."

De son côté, le syndicat UFAP-UNSA souligne des "avancées" affirmant que la ministre leur avait assuré que le gouvernement n'irait pas au-delà des propositions transmises. Les militants devraient donner leur avis d'ici vendredi midi.

Plus tôt dans la journée, c'est Emmanuel Macron qui s'est exprimé pour apporter son "soutien" à la ministre de la Justice. Pendant ce temps, les mutineries se poursuivent dans les prisons. Cet après-midi, c'est à la prison de Moulins-Yzeure (Allier) qu'une trentaine de prisonniers ont refusé de regagner leurs cellules.

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 26/01/2018 - 10:39
@walchp Marine Le Pen ne pourrait pas faire pire que Macrouille
stagnation du chômage, impôts, taxes, réglementations ecolo-débiles, chienlit de la Justice (sic) et de l’éducation (ré-sic) gauchistes ... c’est impossible de faire pire! mais vous aimez ça, hein...le pire!
walchp
- 26/01/2018 - 06:55
Ben oui Vangog
Si on avait voté Marine,tout irait comme sur des roulettes bien sûr........
vangog
- 25/01/2018 - 21:08
La chienlit Macron!
Pendant que le minet-à-Cougars se fait mousser à Davos, la France s’enfonce dans la chienlit: après Notre-Dame des glandeurs, les prisons s’enflamment...on a les pires brêles gouvernementales qu’on avait eu depuis longtemps...