En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© MARTIN BUREAU / AFP
Confidences
Présidentielle : Patrick Stéfanini affirme qu'il n'a pas voté pour Fillon
Publié le 23 janvier 2018
Dans un documentaire qui sera diffusé le 4 février sur France 5, l'ex-directeur de campagne de l'ancien Premier ministre explique qu'il n'a pas glissé un bulletin en faveur pour son ancien poulain lors du premier tour de la présidentielle.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un documentaire qui sera diffusé le 4 février sur France 5, l'ex-directeur de campagne de l'ancien Premier ministre explique qu'il n'a pas glissé un bulletin en faveur pour son ancien poulain lors du premier tour de la présidentielle.

Un peu plus d'un an après les révélations du Canard enchaîné sur les emplois présumés fictifs de Penelope Fillon, France 5 s'apprête à diffuser le 4 février prochain le documentaire François Fillon : l'homme qui ne pouvait pas être président, lancé par Bruce Toussaint. Dans ce premier volet d'une série de documentaires du journaliste, de nombreuses personnalités reviennent sur la campagne présidentielle de François Fillon. Parmi les intervenants figure aussi Patrick Stéfanini, l'ex-directeur de campagne du candidat de la droite. Celui qui a orchestré les campagnes victorieuses de Jacques Chirac en 1995 et de Valérie Pécresse aux régionales en 2015 avait démissionné de son poste à la suite de l'annonce de la mise en examen de François Fillon dans l'affaire du Penelopegate.

Dans le film prochainement diffusé, il fait une révélation surprenante, selon Le Point. Quand Bruce Toussaint lui demande s'il a glissé un bulletin en faveur de François Fillon dans l'urne, il lui lance  un "non". Cependant, il précise qu'il n'a pas non plus voté pour Emmanuel Macron. À qui a-t-il donné sa voix ? Patrick Stéfanini refuse de répondre à cette question, invoquant le "secret de l'isoloir". Contacté par Le Point, il n'a pas souhaité expliquer son choix, déclarant que sa "démission parle d'elle-même".

 

 

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
BABOUCHENOIRE
- 24/01/2018 - 11:33
Mr Stephanini donnait l'impression d'être un homme serieux
et courageux c'est avec désolation que je constate que ce n’était que de l'apparence. Pourquoi n'a-t-il fait que la moitié du chemin en ne disant pas pour qui il a voté? C'est un peu triste et très lâche d'avoir un tel comportement après avoir été le directeur de campagne de Fillon. C'est la manie des politiques de trop parler pour faire le buzz, ils devraient se souvenir que si la parole est d'argent , le silence est d'or .
tinasp
- 23/01/2018 - 18:01
Stéfanini c'est fini
Quand on voit ce que sont devenus les "soutiens de François Fillon ,on ne peut que constater avec tristesse qu'il n' était entouré d'incompétents carriériste désormais au chômage à l'exception de quelques uns regroupés autour de Bruno Rétailleau qui, je le pense saura reprendre le flambeau et redonner espoir à la Nation