En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

06.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

07.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 1 heure 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 2 heures 37 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 3 heures 15 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 5 heures 11 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 6 heures 28 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 8 heures 34 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 9 heures 6 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 10 heures 36 min
décryptage > Consommation
Crash

Energie : la plus grande chute de la demande depuis la crise des années 30 redéfinit les marchés

il y a 11 heures 1 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 1 heure 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 2 heures 52 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 4 heures 19 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 5 heures 49 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 7 heures 8 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 8 heures 51 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 9 heures 21 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 10 heures 7 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Guerre commerciale : Donald Trump argue du coronavirus pour relancer les hostilités avec Pékin

il y a 11 heures 13 min
Congrès de l'UOIF

Tariq Ramadan s'en prend à la politique du gouvernement

Publié le 08 avril 2012
Vedette du congrès de l'Union des organisations islamiques de France, Ramadan a répliqué après les attaques de Claude Guéant et d'Alain Juppé.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vedette du congrès de l'Union des organisations islamiques de France, Ramadan a répliqué après les attaques de Claude Guéant et d'Alain Juppé.

Pointé du doigt ces derniers jours par Claude Guéant et Alain Juppé à cause de ses "positions (...) contraires à l'esprit républicain", Tariq Ramadan a profité de sa tribune pour répliquer en critiquant vivement la politique du gouvernement, samedi.

Invité du congrès annuel de l'Organisation des organisations islamiques de France (UOIF) au Bourget, qui a rassemblé 41 000 personnes selon la police, l'intellectuel musulman a dénoncé la "surenchère" du gouvernement à son encontre.

Tariq Ramadan a pointé du doigt l'absence de résultats de la politique des banlieues, entre 2005 et 2012. Il a également qualifié les récentes interpellations d'islamistes radicaux de "diversions [...] alors que la France est dans une situation économique pas très loin de celle de l'Espagne".

Critiquant la politique migratoire de la France et "des autres pays européens", Ramadan a déclaré : "Les immigrés qui viennent ici ont des droits ! [...] la dignité humaine passe par la reconnaissance d'un statut". Il a appelé le gouvernement à "unir la France" plutôt que de "la diviser".

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant avait exprimé ses réticences à l'égard de la présence de Tariq Ramadan à ce congrès après que celui-ci eut défendu un « un moratoire sur la lapidation des femmes ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (36)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
iznogoud
- 10/04/2012 - 10:26
Et les droits des femmes ???
Et ceux des non-musulmans ????
Et ceux des victimes des islamistes ???
(etc. etc. etc. etc.)
Quand on est morveux, on se mouche avant de donner des leçons !
datala
- 09/04/2012 - 18:16
Amusant.
Il est diabolisé car il parle de "moratoire" sur la lapidation.
Un moratoire signifie mettre en suspend ce châtiment le temps que les musulmans en discutent entre eux.
Il lui est simplement reproché de pas dire "Je condamne la lapidation". Hors il est contre la lapidation mais on l'écoute pas.
.
D'un autre coté, le premier à lui faire ce reproche est Sarkozy.
C'est pourtant lui qui dit que "L'Arabie Saoudite" est une grand pays. Pays qui justement pratique la lapidation au passage et blackliste Mr Ramadan pour sa vision démocratique de l'islam.
Mais la France est le premier pays fournisseur d'armes de ce pays, on peut bien fermer les yeux en France.
.
Mr Ramadan a donc raison, l'état Sarkozy est très fort pour donner des leçons en faisant le contraire au niveau des actes.
fifi90
- 09/04/2012 - 16:03
de quoi se mêle-t-il?
C'est qui Tariq Ramadan pour les français ? Il n'a pas à faire la Loi en France, il n'a pas à dicter ce que les dirigeant français doivent faire en France, je désolée pour les français qui applaudissent pour ce monsieur qui ne respecte pas la France et les Français, il est plutôt s'intéresse plutôt à faire passer son message. La France est devue un pays où n'importe qui commande. Je pense que le Gouvernement a le droit de dire qu'il existe au sein de l'association de Tariq Ramadan, certaines personnes qui incitent à la haine, le relever ne signifie pas renier l'UOIF, c'est simplement dire à l'UOIF de ne pas se laisser endormir par certains de ses adhérents qui prône la haine et le mépris des femmes et qu'ils n'ont pas de place cette association.
Ce n'est pas parce que le chef de l'état assistait à leurs réunion, qu'il n'a pas le droit de pointer ce qui ne va plus au sein de l'UOIF, je pense qu'on lui fait un faux procès, une fois de plus, juste pour plaire.