En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© RAYMOND ROIG / AFP
Responsabilités
Accident de Millas : le rapport de la SNCF dit que "tout fonctionnait parfaitement"
Publié le 30 décembre 2017
"On peut certes imaginer que la SNCF truque ses rapports, mais j'ai du mal à la croire", a déclaré une avocate de familles de victimes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"On peut certes imaginer que la SNCF truque ses rapports, mais j'ai du mal à la croire", a déclaré une avocate de familles de victimes.

Que s'est-il passé à Millas, où la violente collision entre un bus scolaire et un train TER, sur un passage à niveau, a fait six morts le 14 décembre ? L'enquête se poursuit, mais de nouveaux éléments apparaissent. L'avocate de certaines familles de victimes, Maître Jehanne Collard, a indiqué qu'un rapport de la SNCF rendu jeudi indique que le passage à niveau de Millas "fonctionnait parfaitement". Sur BFM, elle a expliqué que selon cet "audit interne de la SNCF, le système fonctionnait parfaitement" : le feu tricolore, l’avertisseur sonore et la barrière étaient opérationnels, estime le rapport.

"La SNCF est obligée de faire un rapport quand il y a un accident, et ce rapport, rendu avant-hier, dit que tout fonctionnait parfaitement", a précisé Me Collard à l'AFP. "On peut certes imaginer que la SNCF truque ses rapports, mais j'ai du mal à la croire. La SNCF sait qu'il va y avoir une expertise judiciaire, ce serait une énorme erreur de leur part", a-t-elle poursuivi.

Le Parquet n'a pour l'instant confirmé ni la teneur de ce rapport de la SNCF, qui contredit le témoignage de la conductrice du car scolaire, mise en examen le 20 décembre pour "homicides et blessures involontaires par imprudence". Elle a toujours assuré avoir vu les barrières du passage à niveau levées, et que le feu rouge du passage à niveau et la sonnerie d'alarme ne fonctionnaient pas au moment où elle est passée. Des propos que les premières "constatations matérielles" ne corroborent pas, tout comme les témoignages du conducteur du TER et des chauffeurs des véhicules qui se trouvaient de l'autre côté de la voie. En outre, "les traces de la barrière apparaissent sur le car", a expliqué l'avocate.

Autre nouvelle information : le TER circulait "avec neuf minutes de retard", indique Me Jehanne Collard. "La barrière s’est fermée à une heure inhabituelle, pouvant expliquer l’accident", avance Me Collard.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 30/12/2017 - 22:56
Passage à niveau
Comme les barrières ne sont pas défoncées il y a trois possibilités. Soit cela n'a pas fonctionné et le car est passé comme si de rien n'était. Soit le car est passé entre les demi-barrières. Soit le car est passé barrière ouverte et s'est arrêté sur la voie. On verra si la justice est capable de trouver avec certitude ce qui s'est réellement passé.
lexxis
- 30/12/2017 - 19:22
UNE NÉCESSAIRE PRUDENCE
Si ladite avocate se penchait sur le comportement de la SNCF dans le dossier de la catastrophe de Brétigny, probablement ses certitudes seraient-elles nettement moins établies!
Liberdom
- 30/12/2017 - 18:15
Trop drôle si n'étaient les 6 enfants morts
Comment peut on accorder de la crédibilité à un rapport "interne" de la SNCF ? De plus le rédacteur de la brève raconte des inepties : le feux d'un passage à niveau n'est pas tricolore ou alors il faut prendre du LSD plutôt que du Prozac.
La SNCF ne cesse d'avoir des pannes matérielles (presque tous les jours il s'en passe) et nombreuses sont celles qui ont été mortelles. Alors il n'est pas stupide d'attendre les conclusions de l'instruction qui, espérons-le ne se fera pas qu'à charge de la conductrice.