En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© François Lenoir / Reuters
En colère
Brigitte Bardot fustige Emmanuel Macron : Il "n'a aucune compassion pour les animaux et la nature"
Publié le 27 décembre 2017
"A Chambord, il vient de féliciter des chasseurs devant leurs gibiers encore chauds! C'est scandaleux et très déplacé!", fustige celle qui vient de publier une lettre ouverte au gouvernement dans les colonnes du Parisien.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"A Chambord, il vient de féliciter des chasseurs devant leurs gibiers encore chauds! C'est scandaleux et très déplacé!", fustige celle qui vient de publier une lettre ouverte au gouvernement dans les colonnes du Parisien.

"La cause animale est la cinquième roue du carrosse présidentiel! J'en ai marre!", a déclaré mardi Brigitte Bardot. Ce mercredi, elle publie dans Le Parisien une lettre ouverte au gouvernement français à l'occasion du lancement d'une campagne de sa Fondation contre la fourrure. "On est très mal parti avec ce gouvernement", estime l’ancienne actrice, avant de fustiger Emmanuel  Macron, qui, selon elle, "n'a aucune compassion pour les animaux et la nature". "A Chambord, il vient de féliciter des chasseurs devant leurs gibiers encore chauds! C'est scandaleux et très déplacé!", fustige-t-elle.

"C'est scandaleux que mon pays ne fasse rien"

Dans les colonnes du Parisien, elle cite les pays européens qui ont interdit la chasse à courre, l'abattage des animaux sans étourdissement, le gavage des oies et des canards, l'exploitation des animaux dans les cirques et l'élevage pour la fourrure. "Je ne peux compter que sur l'opinion publique. Dans ma lettre ouverte, je mets en lumière tout ce que font les pays d'Europe pour les animaux. Tous font quelque chose, sauf la France qui est mon pays. Je suis connue dans le monde entier pour être la protectrice des animaux. C'est scandaleux que mon pays ne fasse rien", souligne la présidente de la Fondation Bardot.

Et de citer l'écrivain et prix Nobel de littérature Romain Rolland : "La cruauté envers les animaux et même déjà l’indifférence envers leur souffrance est à mon avis l’un des péchés les plus lourds de l’humanité". "C'est une désolation pour moi. J'ai 83 ans. Je n'ai pas trop de temps. Avant de rejoindre Johnny, il faudrait que j'aie au moins une satisfaction. Je n'en peux plus. C'est décourageant...", a-t-elle poursuivi.

Nicolas Hulot en prend pour son grade

Elle n’est pas que en colère contre le chef de l’Etat à qui elle a déjà "écrit deux lettres ouvertes", en vain. Elle aussi "très déçue aussi de la façon dont Nicolas Hulot se laisse mettre le grappin dessus par un gouvernement qui se fout de l'écologie". "On a l’impression qu’il [Nicolas Hulot, NDLR] est empêché d’agir", ajoute sur BFMTV le porte-parole de la Fondation Bardot. La Fondation Bardot, qui a lancé mardi une nouvelle campagne choc contre la fourrure, entend aussi à interpeller le grand public. Sur les affiches, un homme porte un blouson, le sang ruissèle de son col en fourrure : "J'aime les animaux ... Morts !", indique le slogan.

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
06.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
05.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 27/12/2017 - 21:34
Les medias ont occulté l'abattage rituel
Il ne faut pas fâcher nos musulmans et les juifs. Ils egorgent les animaux à vif, certaines bêtes mettent 20 mn à mourir dans d'atroces souffrances, mais la ce n'est pas bien pensant, alors on fait comme si l'on savait rien. Il faut rappeler que la loi considère les animaux comme des êtres sensibles. Alors une fois de plus nos lois sont bafouées par certains, toujours les mêmes. Sans nous prévenir on nous fait manger du halal et donc on paie indirectement notre dîme à l'islam. BB se bat depuis longtemps contre ces pratiques archaïques sans succès à ce jour. Nos politiques sont trop pleutres pour s'attaquer à ces " boucheries" rituelles. Il faudrait un vrai courage Politique. Que direz vous a BB Mr Macron, rien bien sûr, il faudrait un vrai courage pour répondre à BB positivement .
vangog
- 27/12/2017 - 13:51
@assougoudrel excepté les « battues administratives » qui sont
indispensables, bien-sûr! et les loups qui attaquent les troupeaux...
vangog
- 27/12/2017 - 13:49
Brigitte Bardot a raison!
un état moderne doit interdire toutes ces monstruosités et archaïsmes dignes d’idéologies socialistes d’avant-mur. Macron, évolue!