En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
Des mesures drastiques
Contrôle des chômeurs : des sanctions prévues par le ministère du Travail
Publié le 27 décembre 2017
Le Canard Enchaîné lève le voile sur le plan secret du gouvernement pour lutter contre le chômage.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Canard Enchaîné lève le voile sur le plan secret du gouvernement pour lutter contre le chômage.

Dans son édition du 27 décembre, Le Canard Enchaîné révèle les mesures drastiques prévues par le gouvernement pour lutter contre le chômage. Dans une note confidentielle rédigée par Antoine Foucher, directeur de cabinet de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, et un ancien cadre du Medef – consultée par l'hebdomadaire satirique - des sanctions sont évoquées.

Des sanctions et un "rapport d'activité mensuel" à rédiger

En cas de recherches de travail insuffisantes ou un refus de deux offres d'emplois jugées raisonnables, le demandeur d'emploi serait privé de la moitié des allocations pendant deux mois. En cas de manquement répété, il ne percevra rien durant deux mois. Actuellement, en cas d'infraction, l'allocation d'un chômeur est réduite de 20% pour un délai de deux et six mois. Si le refus persiste, son allocation baisse de 50% pendant deux à six mois ou est supprimée totalement.

Autre piste envisagée par le ministère du Travail, selon l'hebdomadaire satirique, est un "rapport d'activité mensuel", listant l'ensemble des démarches effectuées, qui devrait être rédigé par les chômeurs afin de favoriser leur retour à l'emploi. La négociation sur la réforme de l'assurance chômage doit débuter le 11 janvier et s'achever mi-février.

 

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
05.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
06.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
07.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gilbert perrin
- 27/12/2017 - 11:03
celà existe déjà.
il suffit de respecter la loi, mais les AGENTS de pole emploi ne veulent pas "JOUER au GENDARME ....."
assougoudrel
- 27/12/2017 - 10:37
Il faudrait aussi contrôler
ces fouteurs de merde professionnels qui touchent des sous du contribuable comme par exemple Notre Dame des Landes et tout leur supprimer.
vangog
- 27/12/2017 - 10:12
Tiens! Je croyais que ça existait déjà depuis pôle emploi?...
La propagande penséeunitariste nous aurait encore menti?...