En direct
Best of
Best Of
En direct
© REUTERS/Stephane Mahe
Les réactions de la matinée
NDDL : "ça ne va pas dans le sens de l'Histoire !" assure Barbara Pompili
Publié le 13 décembre 2017
Ce mercredi, un rapport sur le projet de Notre-Dame-des-Landes est attendu sur le bureau d'Emmanuel Macron. La question a été largement évoquée dans les interviews matinales.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce mercredi, un rapport sur le projet de Notre-Dame-des-Landes est attendu sur le bureau d'Emmanuel Macron. La question a été largement évoquée dans les interviews matinales.

Barbara Pompili (France 2) : "Ça fait très longtemps que je suis opposée à cet aéroport, c'est une erreur, ça ne va pas dans le sens de l'Histoire ! (…) La première chose que j'attends c'est qu'on sorte de ce bourbier, on a bien trop attendu alors il va falloir raccommoder tout ça  (…) il va falloir raccommoder les liens entre les gens !"

Gérard Collomb (France Info) : "Le ministre de l'Intérieur gérera avec sang-froid, en évitant qu'il y ait des morts, et en appelant au calme de part et d'autre (…) Après, reste le problème de fond : est-ce qu'il faut faire Notre-Dame-des-Landes ou pas ? Le président de la République l'annoncera au mois de janvier. Il a demandé un rapport et il prendra le temps de réfléchir."

Guillaume Peltier (Cnews) : "Qui décide en France? 200 zadistes activistes? La loi du plus fort? L’anarchie? C’est au président de la République de faire respecter l’Etat de droit et l’autorité de la République."

Marc-Philippe Daubresse (Public Sénat) : Le président de la République a promis qu'il évacuait de la ZAD (…) S'il n'applique pas les décisions de justice et le référendum…On comprend bien qu'il y a un problème Nicolas Hulot.

Stéphane Le Foll (LCI) : "Si le référendum n'avait pas été local, je ne suis pas sûr du tout que l'avis aurait été différent que ce qui a été donné par les gens de Loire Atlantique (…) Si on va vers l'abandon sur cette question, eh bien cela veut dire que pour d'autres questions, lorsqu'on fera appel aux citoyens via un référendum, on se retrouvera avec une impasse".

Julien Denormandie (France Inter) : On a laissé des zones de non-droit s'installer. Aucune décision n'a jamais été prise. On sera ceux qui prendront une décision. Elle interviendra avant la fin du mois de janvier."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
03.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
04.
Au tableau : Christophe Castaner mal à l’aise après une question d’un élève
05.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
06.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
07.
Antisémitisme : et Macron sortit le joker de l'extrême-droite !
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires