En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
Pas simple
Sondage : les sympathisants de droite croient à Wauquiez, pas les Français
Publié le 13 décembre 2017
Dans un nouveau sondage BVA pour la Tribune, 58% des Français estiment que l'élection de Laurent Wauquiez à la tête des LR est "une mauvaise chose."
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un nouveau sondage BVA pour la Tribune, 58% des Français estiment que l'élection de Laurent Wauquiez à la tête des LR est "une mauvaise chose."

Laurent Wauquiez a encore du chemin à faire avant de convaincre les Français. Dans un sondage réalisé par BVA pour la Tribune, une majorité de sondés (58%) estime que son élection à la présidence des LR est une "mauvaise chose" contre 34% qui pensent le contraire (8% ne se prononcent pas). De la même façon, 67% des Français pensent que le nouvel homme fort de la droite ne sera pas capable de rassembler les différents courants, (contre 29%).

Heureusement pour lui, les opinions s'inversent auprès des sympathisants de droite. Ils sont 71% à se satisfaire de sa victoire et 52% à penser qu'il peut réunir la famille de droite.

De façon générale, Laurent Wauquiez est jugé trop à droite par les Français, notamment sur l'immigration (45% le jugent trop à droite), le contrôle des aides sociales (42%) ou encore l'économie (41%). Côté popularité, il est loin derrière Xavier Bertrand (49% de bonnes opinions contre 32% pour Wauquiez) mais il devance tous ses rivaux auprès des sympathisants de droite.  

Sondage réalisé du 11 décembre 2017 au 12 décembre 2017 sur un échantillon de 1164 personnes, selon la méthode des quotas.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Gilets Jaunes : des échauffourée avec la police, des voitures brûlées et des magasins pillés
05.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
06.
Cette fâcheuse addiction du monde contemporain à la pornographie émotionnelle
07.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hannibal barca
- 14/12/2017 - 13:53
La droite rien que la droite
Tous les gouvernements de droite que nous avons élus n ont fait que céder aux syndicats , à la facilité qui consiste à ponctionner les français comme des sang dues à céder aux sirènes et aux diktats Atlantistes aux mépris de l intérêt national !!
Bcp de Français partent vivre ailleurs car l impôt devient dément la sécurité mal assurée, l éducation confiée à des débiles le nouveau paraît mieux malgré des dépenses frénétiques
On a besoin des Wauquiez
KOUTOUBIA56
- 13/12/2017 - 18:11
avec la moitié des francais
avec la moitié des francais qui vivent des aides sociales on comprend bien qu'entendre parler d'assistanat cela ne les interesse pas !!!!!!!!!!!!!!!sauf que de l'autre cote 40% des ménages acquittent l'irpp et que nous en sommes a 57% de prélèvement de la richesse nationale. pour arreter le déclin du pays il faudra bien que cela change a un moment donné et de gré ou de force!!!!!!!!!!!!!
Atlante13
- 13/12/2017 - 18:10
Curieuse façon de présenter les sondages
demander aux PCF, ISF, LREM, FN s'is pensent que Wauquiez est une bonne chose c'est se foutre du monde, car si vous faites de même pur tous les responsables des partis vous auriez des scores pires. Que le LR Wauquiez fasse 42% d'opinions favorables est un succès considérable, un résultat que n'a même pas fait un certain Macron pour être élu. Mais bien sûr ils préfèrent parler de la bouteille à moitié vide, histoire de continuer leur travail de sape. Médias ripoux.