En direct
Best of
Best Of
En direct
© Capture d'écran / Google Maps
Un coup de pouce
Mantes-la-Ville : un "fichier musulman" pour inciter les gens à voter pour la maire socialiste
Publié le 12 décembre 2017
Ce mardi 12 décembre, quatre personnes de cette commune des Yvelines comparaissent devant le tribunal correctionnel de Versailles. Elles sont soupçonnées d'avoir constitué une liste électorale "à caractère religieux et ethnique".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce mardi 12 décembre, quatre personnes de cette commune des Yvelines comparaissent devant le tribunal correctionnel de Versailles. Elles sont soupçonnées d'avoir constitué une liste électorale "à caractère religieux et ethnique".

Quatre membres de la communauté musulmane de Mantes-la-Ville (Yvelines), comparaissent ce mardi 12 décembre devant le tribunal correctionnel de Versailles pour "enregistrement ou conservation de données à caractère personnel, sensible, sans l'accord de l'intéressé", rapporte Le Figaro. Ils sont soupçonnés d'avoir créé un "fichier musulman" afin de réélire la maire socialiste Monique Brochot (PS), lors des municipales de 2014. Finalement, l'édile a été battu par Cyril Nauth (FN).

"Une série de noms à consonance maghrébine et africaine"

C'est par une lettre anonyme, envoyée en avril 2016, que le parquet de Versailles a été informé de cette affaire. Ce document avait alors été décrit par Le Parisien. Il "se présente sous la forme d'un tableau avec une série de noms à consonance maghrébine et africaine. À gauche, un chiffre indique le bureau dans lequel votent ces habitants. À droite, figure un prénom, censé être le référent du bureau de vote concerné", avait écrit le quotidien.  

Dans un droit de réponse à cet article, Youness Jaddaoui - l'un des prévenus soupçonné d'être à l'origine du fichier et accusé de "collecte de données à caractère personnel par un moyen frauduleux" - a démenti avoir "créé un fichier électoral à caractère religieux ou éthique en vue de faire gagner la maire socialiste". "J'ai indiqué que, en tant qu'adhérent d'une association dénommée 'Réflexion et action citoyenne', la liste électorale de la Ville avait été utilisée en 2013 afin de recenser les habitants du quartier et les encourager à s'insérer dans la vie citoyenne de la cité, se défend-il. Il n'est jamais mentionné sur ce fichier une référence quelconque à la religion ou à l'origine ethnique. C'est malheureusement la composante sociologique des quartiers qui fait qu'ils sont habités par beaucoup de personnes d'origine maghrébine et africaine", a-t-il déclaré. Les quatre prévenus ont choisi de plaider la relaxe.

Mme Brochot avait promis un nouveau lieu de culte musulman

"Élaborer ce type de fichier avec des noms à consonance étrangère, pendant une campagne électorale, alors que Mme Brochot avait promis un nouveau lieu de culte musulman, cela peut se qualifier de clientélisme!", a estimé de son côté Cyril Nauth, le maire FN finalement élu à la place de la socialiste Monique Brocot. "Il y a forcément une intention précise derrière !". Et d'ajouter : "C'est condamnable politiquement et moralement. Je suis très étonné que Mme Brochot et ses adjoints soient totalement mis hors de cause. Elle ne pouvait pas ne pas être au courant!".

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
03.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
04.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
05.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
07.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait sale à cause du réchauffement climatique
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
06.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
03.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
04.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
05.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlante13
- 13/12/2017 - 19:00
C'est beau, c'est grand, c'est généreux
les Républiques Bananières socialistes! et en plus, les élus ne sont pas sanctionnés, merci la Justice. Quand je pense au scandale soulevé quand Ménard avait "consulté" les listes scolaires, je me dis que nos médias sont vraiment des pôurritures. Alors BFM, A2, France Info, etc... qu'est-ce que vous foutez?
MIMINE 95
- 13/12/2017 - 09:49
SUITE
Ceci étant dit, dans les mosquées, on indique aux "croyants" le candidat pour lequel il FAUT voter si tu ne veux pas finir chez Ibliss Shaytan, et dans les églises on diabolise le FN comme au bon vieux temps de l'inquisition. Ben oui, c'est toujours un peu dur pour les religions de laisser à césar ce qui appartient à césar, le despotisme divin n'est jamais bien loin !
ISABLEUE
- 13/12/2017 - 09:46
Ha ha et un maire FN a été élu !!
Belle est la vie dans l'ancien fief socialiste. Belle était.
quel culot...
Remarque, cela doit se faire un peu partout.
Mais c'est bien , ça bouge... Le peuple est encore bien vivant !!