En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Odd ANDERSEN / AFP
Président éternel
Vladimir Poutine à nouveau candidat en 2018
Publié le 06 décembre 2017
Sans véritable surprise, celui qui est en poste depuis le 31 décembre 1999 (si on excepte 2008-2012 où il avait cédé la place à Dimitri Medvedev et était devenu son Premier ministre) brigue donc un quatrième mandat.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sans véritable surprise, celui qui est en poste depuis le 31 décembre 1999 (si on excepte 2008-2012 où il avait cédé la place à Dimitri Medvedev et était devenu son Premier ministre) brigue donc un quatrième mandat.

Dans un discours retransmis en direct, l'actuel président de la Russie, Vladimir Poutine a annoncé qu'il se représenterait au poste de président lors de l'élection présidentielle de mars 2018:

 "C'est toujours une décision très importante pour n'importe quelle personne, car la motivation doit venir uniquement de la volonté de rendre la vie meilleure dans ce pays, de le rendre plus puissant, mieux protégé"

L'annonce a été faite dans une usine de Njini Nivgorod, une petite ville sur la Volga qui se situe 250km à l'est de Moscou. L'actuel président pourrait dès lors être président jusqu'en 2024. Il aurait alors 74 ans. A cette date, il sera obligé ne pas se représenter avant 2030 (à 80 ans), car la Constitution russe interdit à un président de se présenter trois fois de suite... mais pas plus de trois fois. Il avait déjà utilisé de cette interprétation très stricte du texte en mettant Medvedev à sa place en 2008, en prennant par ailleurs le poste de Premier ministre. 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires