En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

03.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

04.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"En couple (situation provisoire)" : un an après, la pièce à succès de Jean-Michel Ribes retrouve le haut de l'affiche

il y a 1 heure 37 min
pépites > Politique
Violence
Elections municipales : la permanence de l'ancien candidat Pierre-Yves Bournazel a été vandalisée
il y a 2 heures 21 min
pépite vidéo > Santé
Grands moyens
Lutte contre le coronavirus : la Chine va construire un hôpital en dix jours afin de faire face à l'épidémie
il y a 3 heures 36 min
pépites > Faits divers
Enquête en cours
Plusieurs morts dans une fusillade en Allemagne à Rot am See
il y a 4 heures 29 min
pépites > Politique
Confidences du chef de l'Etat
Violences en France, communautarisme, islam : Emmanuel Macron se confie aux médias après son déplacement en Israël
il y a 7 heures 10 min
décryptage > Economie
Entreprises menacées par le virus ?

Wuhan, la plus connectée à la France des villes chinoises

il y a 8 heures 44 min
décryptage > Politique
Revanche de la Ligue ?

Matteo Salvini, chronique d’un retour annoncé

il y a 9 heures 17 min
décryptage > Politique
Echiquier politique

Mais que prépare pour 2022 le "bordel" politique sans précédent des municipales ?

il y a 10 heures 23 min
décryptage > High-tech
Intrusion malveillante et vol de données

Comment protéger votre smartphone d’un piratage à la Jeff Bezos

il y a 11 heures 58 sec
pépites > Santé
Lutte planétaire
Coronavirus chinois : l’OMS indique qu’il est "trop tôt" pour déclarer une urgence internationale et qu’il n’y a aucune preuve de transmission entre humains en dehors de la Chine
il y a 21 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La jungle des océans. Crimes impunis, esclavage, ultraviolence, pêche illégale" de Ian Urbina : enquête percutante sur les mauvaises pratiques en mer

il y a 1 heure 47 min
light > Insolite
Psychose ?
Coronavirus : le jeu vidéo "Plague Inc." rencontre un franc succès
il y a 2 heures 54 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la souris fait un sourire et quand le soleil fait sa ronde : c’est l’actualité des montres garantie sans coronavirus
il y a 3 heures 53 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les chrétiens d'Afrique subsaharienne menacés par le terrorisme islamiste
il y a 6 heures 19 min
décryptage > Politique
Objectif 2022 ?

Ségolène Royal ou le retour d’un fervent désir d’avenir (personnel)

il y a 8 heures 14 min
décryptage > Economie
C'est gonflé quand même…

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Economie
Revue stratégique

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

il y a 10 heures 4 min
décryptage > France
Pression

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

il y a 10 heures 37 min
décryptage > Santé
Impact

Villes fermées et quarantaine : ce qui pourrait (ou pas) se passer en France en cas de pandémie aigüe

il y a 11 heures 16 min
light > Science
Images rares
Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes
il y a 22 heures 31 min
Enquête

Mort de Richard Descoings : l'autopsie "pas concluante"

Publié le 05 avril 2012
Les résultats de l'autopsie n'ont pas déterminé les causes du décès du directeur de Sciences Po.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les résultats de l'autopsie n'ont pas déterminé les causes du décès du directeur de Sciences Po.

(Mis à jour le 5 avril à 6h10)


Les résultats de l'autopsie n'ont pas permis de déterminer les circonstance du décès de Richard Descoings.
"Elle n'est pas concluante et nous devons faire d'autres tests toxicologiques et de tissus", a déclaré à l'AFP un porte-parole des services du médecin légiste de New York.

Les résultats de ces tests devraient être connus dans une dizaine de jours. Dès la découverte du corps, la police de New York avait indiqué qu'il n'y avait pas de "signe évident de traumatisme" et que les enquêteurs n'avaient "pas de preuve d'acte criminel".


Le directeur de l'Institut d'études politiques de Paris, Richard Descoings a été retrouvé mort mardi dans sa chambre d'hôtel de New York. Les circonstances sont encore inconnues.

La police de New York a déclaré qu'elle n'avait pas trouvé de "preuve d'acte criminel".

Richard Descoings était aux Etats-Unis pour participer à un colloque rassemblant les grands leaders d'université.

L'homme de 53 ans était depuis 16 ans à la tête de l'école de la rue Saint-Guillaume. Il était à l'origine de nombreux changements au sein de l'institution : ouverture aux étudiants de ZEP, aux étudiants étrangers ou encore hausse des droits d'inscription tempérée par des bourses.

Des élèves de l’Institut d’études politiques de Paris, s’étaient spontanément réunis pour rendre hommage à leur directeur.

Nicolas Sarkozy a rendu hommage "à la carrière exceptionnelle d'un grand serviteur de l'Etat, qui aura consacré toute sa vie à la cause qu'il s'était choisie et dont rien ne l'avait détourné: l'éducation". Le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé a déclaré : "La France a perdu aujourd'hui un éminent représentant de l'école française de sciences politiques, un infatigable acteur du rayonnement universitaire de notre pays dans le monde, un remarquable artisan du renouveau d'une institution phare de l'universitaire française".

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et le président de l’Université de Columbia Lee C. Bollinger se sont déclarés "profondément attristés". Dans un communiqué, ils saluent la mémoire d’ "un leader mondial dans le domaine de la politique éducative, reconnu et honoré en France et dans le monde".

Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé s’est dit "bouleversé" par l’annonce du décès de Richard Descoings. C’était "un grand Français qui a transformé, modernisé cette grande école pour en faire une école performante au niveau international", a-t-il ajouté.

Luc Chatel, le ministre de l’Education nationale salue un "esprit visionnaire". Le leader du MoDem François Bayrou a évoqué "un esprit original et entreprenant qui faisait bouger les choses."

La première secrétaire du PS, Martine Aubry a déclaré que Richard Descoings avait été "un grand serviteur de l’État et il a été, surtout, celui qui a voulu, y compris dans une grande école, restaurer la promesse républicaine".

 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

03.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

04.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Skagerrak
- 06/04/2012 - 17:36
Silence dans les rangs
Ce matin , plus rien sur le sujet .
Heureusement la presse US est plus bavarde , comme le NYpost , qui parle ouvertement de la vie secrète du monsieur . Là-bas , ils se demandent ce que viennent faire ces Français dans leur ville , alors qu'il y a tout ce qu'il faut à Paris .....
nuala
- 05/04/2012 - 08:47
ils sont cretins les medecins americains !
il est mort comme tout le monde d un arret du coeur, bizarre pour un type, perso jamais entendu parler, qui etant passe de vie a trepas bizarrement d un seul coup devient le dieu des enseignants , en tout cas d etre un dieu cela ne lui a pas reussi , sa vie privee les français s en tape, certainement encore un beau representant de la gauche bobo caviar dans toute son ampleur, enfin apparamment NEW YORK n est pas une reussite pour lles gaucgos français
bobocleaner
- 04/04/2012 - 23:15
conclusion de l'autopsie
elles sont trés déconcertantes quoi que logique vu les informations circulant par ailleurs;

Je suis sisposé a intervenir dans un séminaire a sciences Po sur les causes de la mort prématuré de ricard "affirmative action" .