En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© www.flickr.com/photos/adrian_s/11386276
A bout
Travail : un quart des salariés français sont en état "d'hyperstress"
Publié le 27 novembre 2017
Selon une étude du cabinet Stimulus, dévoilée par FranceInfo, le travail en lui-même est la source de cette pression.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude du cabinet Stimulus, dévoilée par FranceInfo, le travail en lui-même est la source de cette pression.

La France des travailleurs est-elle à bout ? Selon une étude réalisée sur 32 137 salariés travaillant dans 39 entreprises par le cabinet Stimulus, spécialisé en bien-être, 24% des salariés français sont en état "d'hyperstress", c’est-à-dire "à un niveau de stress trop élevé et donc à risque pour leur santé" précise le cabinet. Les femmes sont davantage concernées (28%) que les hommes (20%) mais les cadres et non-cadrés sont touchés de la même façon.

En revanche, "les taux d’hyperstress varient selon les secteurs d’activité" souligne le cabinet, le secteur le plus touché étant celui de la "santé humaine et des actions sociales" (42% de salariés en hyperstress) ainsi que celui des "arts, spectacles et activités récréatives" (31%). A l'inverse, ce sont les secteurs des "transports et entreposage", du "commerce", de "la production et distribution d’eau, assainissement, gestion des déchets et dépollution" qui ont le moins de salariés sous pression (entre 20 et 21%).

Ce sont, enfin, les tranches d'âge "40–50 ans" et les "plus de 50 ans" qui sont les plus touchés par ce stress (27% et 26%) tandis que les "moins de 20 ans" sont les moins concernés (20%).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
02.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
03.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
04.
Tensions grandissantes en Algérie : Bouteflika n’est plus là, mais les généraux, si
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
"Les nationalistes stupides aiment leur pays… et n'aiment pas ceux qui viennent de loin" (Jean-Claude Juncker)
07.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kelenborn
- 27/11/2017 - 19:31
ah oui
Première question: qui est ce cabinet Stimulus et qui le paie? Pas les entreprises , j'imagine!!! Deuxième question : Il est quand même pour le moins étonnant que le secteur le plus touché soit la santé et les actions sociales: c'est pas la précarité de l'emploi qui doit les perturber! Enfin , cette machine à enfumer produite par les copains d'Hamon nous gonfle quand on sait que ce sont les mêmes qui, ruinant l'économie génèrent les angoisses. Mais ça marche: la preuve: la turbine à connerie d'Anguerrand fonctionne à plein régime ! Socialos Anguerand Vangode: même combat!!! incroyable mais vrai!la bêtise rassemble!
Anouman
- 27/11/2017 - 14:35
Hyper-stress
Passionnant. Et les 70% restant pourquoi ne sont-ils pas stressés?
Anguerrand
- 27/11/2017 - 11:26
Et si l'origine était les 35 heures ?
Lors du passage aux fameux 35 heures de Martine Aubry, ayant une entreprise, nous n'avions pas le choix, compte tenu des impots et charges de l'entreprise et de la concurrence internationale il a bien fallu tenter de faire le meme travail qu'en 39 heures, incontestablement générateur de l'hyperstress évoqué. C'était ça ou la mort de l'entreprise et des chômeurs. Alors ne serait il pas raisonnable de revenir aux 39 heures en travaillant sans stress ?