En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

06.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

07.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 55 min 6 sec
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 3 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 4 heures 15 sec
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 6 heures 15 min
pépite vidéo > Insolite
Goût de luxe
Un hôtel espagnol décore son hall d'entrée avec un sapin à 14 millions d'euros
il y a 6 heures 53 min
rendez-vous > Economie
Zone Franche
Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?
il y a 8 heures 5 min
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 11 heures 54 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 12 heures 15 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 19 heures 25 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 2 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 3 heures 54 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 4 heures 17 min
décryptage > Santé
Petites vérités

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

il y a 6 heures 46 min
décryptage > Europe
La juste mesure

Royaume-Uni : la lutte anticorruption cherche la juste mesure

il y a 8 heures 4 min
décryptage > Politique
Petites vérités

Humanisme, rémunérations et régimes spéciaux : le cas Delevoye

il y a 8 heures 13 min
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

il y a 9 heures 13 min
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 12 heures 20 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 20 heures 15 min
© AFP
© AFP
Confessions

Penelopegate : les regrets de Patrick Stefanini sur la défaite de François Fillon

Publié le 24 novembre 2017
"Je ne vois pas l'intérêt stratégique pour François Fillon de ne pas nous avoir parlé" de la situation de sa femme, a notamment confié l’ancien directeur de campagne sur RTL.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Je ne vois pas l'intérêt stratégique pour François Fillon de ne pas nous avoir parlé" de la situation de sa femme, a notamment confié l’ancien directeur de campagne sur RTL.

C’est un livre qui parle d’une élection imperdable… qui a finalement été perdue. A travers l’ouvrage "Déflagration ; dans le secret d’une élection impossible" (Robert Laffont), l’ancien directeur de campagne de François Fillon se confie. Invité de RTL ce vendredi matin, Patrick Stefanini est forcément revenu sur le tourbillon du PenelopeGate, qui a précipité la chute du candidat Les Républicains. Il regrette notamment le silence de l’ancien candidat sur la question. "Je comprends qu’il garde des secrets. Mais je ne vois pas l'intérêt stratégique pour François Fillon de ne pas nous avoir parlé" de la situation de son épouse.

Selon lui, après la tempête médiatique, l’ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy aurait dû "se poser sérieusement la question de savoir s'il était encore le meilleur candidat.  Il a triomphé à la primaire, et peut-être n'a-t-il pas vu que ce n'était que la première manche, que l'électorat de la primaire n'était pas représentatif de celui de la France". Patrick Stefanini ne manque pas de tresser des louanges à l’ancien premier ministre. "Il a un sang-froid admirable, une très belle intelligence tactique, un sens aigu de l'intérêt national". Avant de poursuivre : "Mais il a des défauts. On a connaissait son manque d'empathie et on a appris à connaître une certaine imprudence, une forme de maladresse dans la communication mais aussi une incapacité à sortir par le haut en s'effaçant". 

Au-delà de la personnalité du candidat Fillon, le tacticien des Républicains avance également d’autres explications à la défaite de la droite. Pour lui, le parti a "perdu des pans entiers de l'électorat, notamment l'électorat populaire et une partie des classes moyennes. Ce n'est pas la faute de Nicolas Sarkozy, c'est en grande partie la faute de la terrible crise économique et financière. Deuxièmement, nous avons perdu le centre. Quand la droite qui est sociologiquement minoritaire s'allie avec le centre, elle gagne l'élection présidentielle mais quand elle n'a pas le centre avec elle ou qu'elle l'a contre elle, comme c'était le cas en 2017, elle perd" conclut-il.

Vu sur : Lu sur RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

06.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

07.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 27/11/2017 - 15:05
@Yves3531
A rechercher sur Google avec : "Rôle d’Henri de Castries dans l'élection de Macron" mais il semble bien que les soutiens de Fillon avaient eu connaissance de la bronca médiatique qui se préparait contre lui bien avant qu'elle ne se déclenche. Il est probable que votre hypothèse "2 fers au feu" soit la bonne !...
Yves3531
- 26/11/2017 - 14:41
@edac44
l’article auquel vous nous renvoyez reprend des éléments fort peu repris dans nos médias, et pour cause !!! cependant même si tout cela colle fort bien avec ce que nous avons pu constater, un point reste non expliqué ou apparemment incohérent, c’est l’attitude d’Henri de Castries président d’AXA qui a ma connaissance soutenait Fillon tant financièrement qu’en alimentation programmatique, alors que dans cet article il est mentionné comme un acteur important de l’ombre, de la campagne de Macron. Jouait il double jeu ? les « conspirateurs » maintenaient ils 2 fers au feu ? la partie étatique du complot (haute administration+syndicats) a t elle imposé, à la partie capitalistes de connivence, Macron en faisant dézinguer Fillon ? Ces interrogations sont la partie faible de cet article.
Pharamond
- 26/11/2017 - 12:07
"Le mur des cons" Bis
Dans un article intitulé "Merci pour ce moment"paru dans Valeurs Actuelles,Eric Brunet écrit que:"...plusieurs magistrats ont "feuilletoné" des fuites vers les rédactions,présentant à l'opinion des éléments à charge et partiaux...". A notre époque d'exigence obsessionnelle de transparence,Eric Brunet dit un peu, mais pas tout. Qui sont ces magistrats? On pense instinctivement à ceux qui sont à l'origine de "mur des cons",mais encore? Que des groupuscules, dans l'Etat, s'arrogent le droit d'influencer l'opinion publique en utilisant sournoisement des moyens illicites, via des organes de presse qui font profession de délation et d'anarchisme,cela doit conduire à de fortes sanctions. Certains proposent la déchéance de la nationalité d'un Etat qu'ils desservent.Pourquoi pas.