En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© Reuters
Nicolas Hulot One planet summit
Boîte à idées
Nicolas Hulot envisage la création d'un bonus-malus énergétique sur les logements
Publié le 24 novembre 2017
"Sur le plan juridique, c'est tout à fait possible" a-t-il affirmé dans un entretien aux Echos.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Sur le plan juridique, c'est tout à fait possible" a-t-il affirmé dans un entretien aux Echos.

Un bonus-malus sur les logements en se basant sur leurs performances énergétiques ? L’idée ne déplait pas à Nicolas Hulot. Dans un entretien au journal Les Echos, le ministre de la Transition écologique et solidaire explique que le gouvernement réfléchit à la question, alors que la feuille de route du gouvernement en matière de rénovation énergétique des bâtiments sera présentée dans le détail vendredi matin.

"Nous réfléchissons en effet à des solutions plus incitatives, comme à une modulation des taxes foncières ou des droits de mutation, en fonction du diagnostic de performance énergétique des logements" affirme Nicolas Hulot. "Sur le plan juridique, c'est tout à fait possible, à condition de ne pas porter atteinte au droit de propriété. Une mission a été lancée pour explorer les différentes options possibles".

Annonçant que le gouvernement prévoit d'investir douze milliards sur cinq ans pour la rénovation énergétique, il évoque par ailleurs la rénovation d'"un quart" du parc des bâtiments publics – écoles, mairies, hôpitaux – d'ici à 2022 et fixe l’objectif de rénover "500.000 logements par an dont 100.000 logements sociaux en concentrant les efforts sur 150.000 'passoires thermiques'".

Vu sur : Lu sur Les Echos
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
04.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
05.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
06.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
07.
Près d'un milliard d'euros de dons pour Notre-Dame : une occasion en or pour repenser le lien entre sens de la dépense publique et consentement à l'impôt
01.
Procès Chirac
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zen-gzr-28
- 25/11/2017 - 06:55
Halte aux taxes et impôts
l'exécutif pond des taxes et impôts à tour de bras ! l'objectif de faire des économies est passé aux oubliettes. Merci Macron.
kelenborn
- 24/11/2017 - 20:44
Hulot est devenu un véritable homme politique : un problème ? un
Ah oui!!! quand on est un homme politique , on peut aussi être une crapule. Quand on est une crapule, c'est très facile de devenir un homme politique!!! C'est ce que je disais l'autre jour à propos des communistes et de l'extrême gauche! Ce n'est pas le fait d'être d'extrême gauche qui fait de vous une ordure (contrairement à ce que pense Vangode) En revanche, si vous êtes une ordure, allez chez les cocos, les trotskards et les verts!!! Vous aurez un certificat de bonne conduite!
Carl Van Eduine
- 24/11/2017 - 20:39
Chouette ! Un nouvel impot !
Ca y est. Hulot est devenu un véritable homme politique : un problème ? un impôt ! On sait bien sûr _ puisque ni la dette ni le déficit ne sont sérieusement pris en charge _ qu'il va être punitif au moins pour tous ceux qui ont de vieux logements, mais bon ... Ils n'avaient qu'à acheter plus moderne et plus cher. Ou mieux, à être locataire et à acheter des actions. Vraiment, l'argent appelle l'argent : plus tu en as, plus tu en auras, moins tu en as, moins l'Etat t'en laissera. Traditionnelle complainte des classes moyennes.