En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Reuters
Purement et simplement
Gérald Darmanin annonce la suppression totale de la taxe d’habitation pour "100% des Français" après 2020
Publié le 23 novembre 2017
Le ministre a vanté "une nouvelle fiscalité plus juste pour les communes comme les contribuables".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre a vanté "une nouvelle fiscalité plus juste pour les communes comme les contribuables".

La taxe d'habitation, bientôt un lointain souvenir ? Invité de RTL ce jeudi soir, peu après le discours d'Emmanuel Macron devant les maires, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a annoncé que la suppression de la taxe concernerait l'ensemble des Français après 2020. "Après 2020, (avec) une nouvelle fiscalité, qui est plus juste pour les communes comme les contribuables, 100% des Français seront concernés, c'est ce qu'a annoncé le président de la République" a-t-il confié.

Pourtant, le chef de l'Etat n'a pas été aussi tranché dans son discours, note le site Internet de la radio. "Si cet impôt est mauvais pour 80% de nos concitoyens, il y a peu de chances qu'il soit bon pour 100%" a estimé Emmanuel Macron…qui n'a toutefois pas donné de précisions sur un éventuel calendrier.

De son côté, Gérald Darmanin, a donné plus de détails sur la marche que compte bien suivre le gouvernement ces prochaines années. "Sous trois ans, 80% des Français vont voir la suppression de leur taxe d'habitation. La moyenne de la taxe d'habitation en France, c'est 600 euros. Le contribuable qui paie 600 euros n'en paiera plus que 400 l'année prochaine, puis 200, puis 0 euro".

Vu sur : Lu sur RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 24/11/2017 - 15:42
c'est tout à fait injuste
20% ( dont je fais partie) vont payer cette taxe pour des prestations dont les autres( 80%) qui ont déjà des quantités d'aides profitent et étaient capables de les payer, puisqu'ils les payaient . Ajoutons cela à la CSG supplémentaire,( comptez la somme annuelle, et vous allez sursauter ) ,dont on ne sait pas à quoi elle va servir .Ras le bol .
Anguerrand
- 24/11/2017 - 14:53
Taxe foncière et taxe d'habitation
Autant je trouve que la taxe d'habitation correspond à un service réel ( poubelles, éclairage des rues, services municipaux), autant la taxe d'habitation ne correspond à rien, au petit bout de terrain sous notre habitation ? Pour le quel nous avons déjà payés des " frais de notaires" et de la TVA, c'est donc une taxe sur rien, une taxe sur la propriété pour remplir les caisses parcées de l'état. Alors pourquoi retirer la taxe d'habitation, qui sera payé par le contribuable autrement.
Anouman
- 24/11/2017 - 12:11
Habitation
La taxe d'habitation n'est pas injuste puisqu'elle est payée par les habitants pour des "prestations" (dont beaucoup ne concernent qu'une minorité). La taxe foncière l'est beaucoup plus, puisque le propriétaire occupant n'a pas plus de "prestations" ou '"services" que les autres. Mais peu importe, supprimer une taxe pour la remplacer par une autre (puisqu'il n'est pas prévu de baisser les dépenses d'un montant équivalent) n'est qu'un nouveau transfert social. Sans compter que la buse de Hulot veut en rajouter une couche sur le foncier...