En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© AFP
Mystère
Liban : imbroglio autour du sort de Saad Hariri
Publié le 10 novembre 2017
Le Premier ministre avait démissionné subitement, depuis Ryad, et n'est toujours pas rentré au Liban. Le Hezbollah estime qu'il est "détenu".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre avait démissionné subitement, depuis Ryad, et n'est toujours pas rentré au Liban. Le Hezbollah estime qu'il est "détenu".

Que se passe-t-il avec Saad Hariri ? L'ancien Premier ministre libanais avait démissionné, à la surprise générale, en Arabie saoudite. Depuis, l'homme politique n'est pas réapparu et, surtout, n'est pas rentré dans son pays. Pour le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, Saad Hariri est prisonnier de Ryad. "Cela ne fait plus de doute. Cet homme est détenu en Arabie saoudite, et ne peut jusqu'à nouvel ordre rentrer au Liban. Le chef du gouvernement libanais est en détention en Arabie saoudite," a-t-il expliqué dans une allocution télévisée. "Il s'agit également pour l'Arabie d'une tentative d'imposer un nouveau leadership sunnite, et même un nouveau chef de gouvernement."

Paris a pourtant démenti cette information. "On pense qu'il est libre de ses mouvements et il importe que lui-même fasse ses choix", a souligné Jean-Yves Le Drian, sur Europe 1. De son côté, le président libanais Michel Aoun a réclamé le retour du chef du gouvernement au Liban. "Le président Aoun a reçu le chargé d'affaires saoudien à Beyrouth, Walid Boukhari, et l'a informé que la manière dont s'est produite la démission de M. Hariri était inacceptable" a indiqué la présidence libanaise dans un communiqué.

Dans un communiqué, le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a réagi à la situation. "Les Etats-Unis exhortent toutes les parties, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du Liban, à respecter l'intégrité et l'indépendance des institutions nationales légitimes du Liban. A cet égard, nous respectons le premier ministre libanais Saad Hariri en tant que partenaire solide des Etats-Unis" a-t-il affirmé dans un communiqué.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
04.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
05.
Les annonces (supposées) d’Emmanuel Macron peuvent-elles produire l’effet waouh recherché sur le pouvoir d’achat des Français
06.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
07.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
05.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tapio
- 11/11/2017 - 13:10
S'il veut se réfugier à Paris,
Il faudra d'abord qu'il vire la famille Chirac de l'appartement qu'il avait mis gracieusement à leur disposition pour leur éviter la honte infamante d'avoir à payer un loyer ...
Marie-E
- 10/11/2017 - 23:17
Saad Hariri
est libanais et saoudien comme son père. Ses affaires il les fait en Arabie soudite. Sa femme et ses enfants vivent en Arabie Saoudite. S'il dit craindre pour sa vie je le crois et je comprends très bien qu'il reste en Arabie. Moi je suis comme lui, je ne fais pas confiance au Hezbollah qui ne se cache même pas d'obéir aveuglément aux ayatollahs sans se préoccuper du sort du Liban.