En direct
Best of
Best Of
En direct
© Reuters
Du calme
Projet d'attentat de l'ultra-droite : Collomb explique pourquoi Mélenchon n'a pas été prévenu
Publié le 19 octobre 2017
Le leader de la France insoumise a reproché au gouvernement de ne pas avoir été informé de la menace qui pesait sur lui.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le leader de la France insoumise a reproché au gouvernement de ne pas avoir été informé de la menace qui pesait sur lui.

Mardi, la police a interpellé 10 personnes, présumées proche de la mouvance d'extrême droite. Elles sont soupçonnées d'avoir pris part à des projets d'attentats contre des lieux de culte musulmans et des responsables politiques, dont le député Jean-Luc Mélenchon et le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner. Ayant appris cette nouvelle via les médias, le leader de la France insoumise a déclaré qu'il aurait "apprécié être informé" de la menace qui pesait sur lui.

La DGSI protégeait Jean-Luc Mélenchon

Ce 19 octobre sur France info, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb répond au député de Marseille. "Ce n'était franchement pas la bande la plus sérieuse qu’on ait arrêtée", relativise-t-il, précisant que pendant l'enquête, "on s'est aperçu que les cibles n'étaient pas si précises que cela et qu'ils évoquaient toute une série de cibles potentielles".

Le premier flic de France a également répondu à Jean-Luc Mélenchon qui s'était ému de ne pas avoir pu augmenter les dispositifs de sécurité autour de sa personne et lors des différents événements qu'il a organisés depuis la fin de la campagne présidentielle. "Croyez-moi qu'il y a des gens de la DGSI qui devaient le suivre de manière à le protéger", a assuré l'ancien maire de Lyon. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
matleg
- 20/10/2017 - 09:54
Manipulation des médias
Plus ça va plus ça sent la grosse manip pour justifier sur la loi antiterroriste controversée qui devait être adoptée. A moins que cela soit pour faire diversion par rapport à la nouvelle révélation du Canard Enchaîné sur l'affaire Ferrand...
vangog
- 19/10/2017 - 14:33
Pas si précis que ça, Collombo...
en réalité, une bande de pieds nickelés qui dessine des noms sur un coin de table, en menaçant "je vais le tuer,celui-là!"...immense fait d'armes, Collombo!...