En direct
Best of
Best Of
En direct
Rupture
Daniel Fasquelle veut que Les Républicains rompent avec Sens commun
Publié le 18 octobre 2017
"Le président de Sens commun a souhaité une plate-forme commune entre sa formation et Marion Maréchal-Le Pen" et "a affirmé que l’on ne peut être Français sans être chrétien", explique le député du Pas-de-Calais, qui juge ces valeurs "incompatibles avec les positions des Républicains".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Le président de Sens commun a souhaité une plate-forme commune entre sa formation et Marion Maréchal-Le Pen" et "a affirmé que l’on ne peut être Français sans être chrétien", explique le député du Pas-de-Calais, qui juge ces valeurs "incompatibles avec les positions des Républicains".

Daniel Fasquelle, candidat à la présidence des Républicains, a envoyé une lettre au secrétaire général des Républicains, Bernard Accoyer, pour réclamer la "dénonciation de la convention" qui lie son parti à Sens commun, émanation de la Manif pour tous. Dans son courrier, Daniel Fasquelle souligne que "le président de Sens commun a souhaité une plate-forme commune entre sa formation et Marion Maréchal-Le Pen" et "a affirmé que l'on ne peut être Français sans être chrétien", valeurs jugées "incompatibles avec les positions des Républicains".

>>> À lire aussi : La droite plombée par sa névrose Sens Commun 

Le député du Pas-de-Calais estime que "la conséquence serait que l'adhésion à Sens commun ne vaudrait plus adhésion à LR". "Mais si certains de leurs membres veulent se désolidariser de la ligne de leur président, ils quittent Sens commun et rejoignent directement Les Républicains", a-t-il précisé à l'AFP. En outre, il a démenti avoir eu des "contacts" avec le président de Sens commun Christophe Billan, alors que celui-ci avait affirmé être "en négociation" avec "ceux qui sont en capacité de gagner" la présidence de LR, en faisant référence à Daniel Fasquelle et Laurent Wauquiez. "Deux lignes rouges ont été franchies", a considéré Daniel Fasquelle.

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Au tableau : Christophe Castaner mal à l’aise après une question d’un élève
03.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
04.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
05.
Charlotte Casiraghi & Dimitri se marient (enfin) Charlotte Gainsbourg (enfin) heureuse; Justin Bieber & Hailey Baldwin n'ont pas consommé leur mariage; David Hallyday & Laura Smet ne se quittent plus, les princes William & Harry ne se kiffent plus
06.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
07.
Antisémitisme : et Macron sortit le joker de l'extrême-droite !
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
05.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
06.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Alain Proviste
- 19/10/2017 - 10:00
Doite honteuse
J'ai écouté (en diagonale) hier l'émission de Brunet sur RMC, le sujet en était la droite honteuse qui passe son temps à quêter l'approbation de la gauche, avec double discours = 1 discours droitisant pour les militants + 1 gauchisant pour les médias. Ils parlaient aussi du concept de "dérapage", ce Fasquelle est en plein dedans avec ses "lignes rouges".
Marie-E
- 19/10/2017 - 09:56
Fasquelle est un imbécile
il a affirmé que l'on ne peut être Français sans être chrétien", valeurs jugées "incompatibles avec les positions des Républicains". quelqu'un peut il lui expliquer qu'on peut être chrétien et LR ? Ceci dit je ne défends pas ma paroisse mais si on élit de tels crétins à la présidence des LR, l'opposition de droite ne mettra jamais la tête hors de l'eau et la France non plus.
ajm
- 19/10/2017 - 00:59
Retournement de veste ?
En lisant sa bibliographie je note qu'il était un député très en pointe contre le mariage homo, donc a priori très proche de la Manif pour Tous et de Sens Commun. Il aurait donc retourné sa veste ? Pour se démarquer de Wauquiez dont il est concurrent à la présidence de LR ? Curieux et pas très brillant en tout cas.