En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Rupture
Daniel Fasquelle veut que Les Républicains rompent avec Sens commun
Publié le 18 octobre 2017
"Le président de Sens commun a souhaité une plate-forme commune entre sa formation et Marion Maréchal-Le Pen" et "a affirmé que l’on ne peut être Français sans être chrétien", explique le député du Pas-de-Calais, qui juge ces valeurs "incompatibles avec les positions des Républicains".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Le président de Sens commun a souhaité une plate-forme commune entre sa formation et Marion Maréchal-Le Pen" et "a affirmé que l’on ne peut être Français sans être chrétien", explique le député du Pas-de-Calais, qui juge ces valeurs "incompatibles avec les positions des Républicains".

Daniel Fasquelle, candidat à la présidence des Républicains, a envoyé une lettre au secrétaire général des Républicains, Bernard Accoyer, pour réclamer la "dénonciation de la convention" qui lie son parti à Sens commun, émanation de la Manif pour tous. Dans son courrier, Daniel Fasquelle souligne que "le président de Sens commun a souhaité une plate-forme commune entre sa formation et Marion Maréchal-Le Pen" et "a affirmé que l'on ne peut être Français sans être chrétien", valeurs jugées "incompatibles avec les positions des Républicains".

>>> À lire aussi : La droite plombée par sa névrose Sens Commun 

Le député du Pas-de-Calais estime que "la conséquence serait que l'adhésion à Sens commun ne vaudrait plus adhésion à LR". "Mais si certains de leurs membres veulent se désolidariser de la ligne de leur président, ils quittent Sens commun et rejoignent directement Les Républicains", a-t-il précisé à l'AFP. En outre, il a démenti avoir eu des "contacts" avec le président de Sens commun Christophe Billan, alors que celui-ci avait affirmé être "en négociation" avec "ceux qui sont en capacité de gagner" la présidence de LR, en faisant référence à Daniel Fasquelle et Laurent Wauquiez. "Deux lignes rouges ont été franchies", a considéré Daniel Fasquelle.

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
07.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Alain Proviste
- 19/10/2017 - 10:00
Doite honteuse
J'ai écouté (en diagonale) hier l'émission de Brunet sur RMC, le sujet en était la droite honteuse qui passe son temps à quêter l'approbation de la gauche, avec double discours = 1 discours droitisant pour les militants + 1 gauchisant pour les médias. Ils parlaient aussi du concept de "dérapage", ce Fasquelle est en plein dedans avec ses "lignes rouges".
Marie-E
- 19/10/2017 - 09:56
Fasquelle est un imbécile
il a affirmé que l'on ne peut être Français sans être chrétien", valeurs jugées "incompatibles avec les positions des Républicains". quelqu'un peut il lui expliquer qu'on peut être chrétien et LR ? Ceci dit je ne défends pas ma paroisse mais si on élit de tels crétins à la présidence des LR, l'opposition de droite ne mettra jamais la tête hors de l'eau et la France non plus.
ajm
- 19/10/2017 - 00:59
Retournement de veste ?
En lisant sa bibliographie je note qu'il était un député très en pointe contre le mariage homo, donc a priori très proche de la Manif pour Tous et de Sens Commun. Il aurait donc retourné sa veste ? Pour se démarquer de Wauquiez dont il est concurrent à la présidence de LR ? Curieux et pas très brillant en tout cas.