En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Ciao

Après les Etats-Unis, Israël se retire aussi de l’Unesco

Publié le 13 octobre 2017
Quelques heures après les Etats-Unis, Israël s’est retiré a à son tour de l’Unesco, qualifiant l’institution de "théâtre de l’absurde où l’on déforme l’histoire au lieu de la préserver".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quelques heures après les Etats-Unis, Israël s’est retiré a à son tour de l’Unesco, qualifiant l’institution de "théâtre de l’absurde où l’on déforme l’histoire au lieu de la préserver".

Quelques heures après les Etats-Unis, Israël s’est retiré a à son tour de l’Unesco, qualifiant l’institution de "théâtre de l’absurde où l’on déforme l’histoire au lieu de la préserver". "Nous entrons dans une nouvelle ère aux Nations unies, celle où, quand on pratique la discrimination contre Israël, il faut en payer le prix", a déclaré Danny Danon, ambassadeur d’Israël auprès de l’Onu.

Une décision attendue

Depuis des années, le feu couve sur fond de positions controversées de l’Unesco sur Jérusalem et Hébron, défendues par les pays arabes. En 2011, l’admission de la Palestine au sein de l’Unesco n’a fait qu’empirer la situation et a provoqué la suspension des contributions financières d’Israël et des Etats-Unis (plus de 20 % du budget de l’agence).

Le retrait des deux pays était attendu car en juillet dernier, ils avaient prévenu qu’ils réexaminaient leurs liens avec l’Unesco, qualifiant d’"affront à l’histoire" la décision de l’organisation de déclarer la vieille ville de Hébron, en Cisjordanie occupée, "zone protégée" du patrimoine mondial. Une décision qualifiée alors de "délirante" par Israël.

 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

03.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

04.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 13/10/2017 - 16:54
décision trop restreinte
c'est l'ONU qu'il faut cesser financer, ça coute trop cher pour pas grand chose
les grands discutent entre eux avant puis font leurs cinémas devant les caméras;plus d'ONU ça changerait quoi à l'ère de l'électronique?
et puis une sacrée bonne nouvelle le GIEC irait se faire financer ailleurs vu qu'il n'aurait plus pour mission de démontrer le réchauffement climatique -:)
Marie-E
- 13/10/2017 - 12:40
pour terminer sur cet article
L'UNESCO anti-israélienne, vous croyez ?
Les faits sont les faits, " L'UNESCO" est devenu une entité islamique antisemite ! chiffres fournis par UN Watch : " Unesco resolutions and decisions condemning Countries "en 2009 : Israël 10 et rest of world 0 // en 2010 : Israël 10 et rest of the world 0 // en 2011 : Israël 12 et rest of the world 0 // en 2012 : Israël 8, Syrie 1 et rest of the world 0 // en 2013 Israël 6 et rest of the world 0 .
Marie-E
- 13/10/2017 - 12:27
il n'y a rien à faire
53 pays arabo musulmans : en face Israël seul état juif ...condamné systématiquement une fois par mois, 10 fois par an selon les organisations internationales. Ils ne veulent plus payer, ils ont raison. Nous allons prendre leur place et payer pour protéger les bouddhas de Banyan (trop tard et pas de résolution) le tombeau de Jonas (idem) la civilisation préislamlique de Tombouctou (idem) Palmyre ... n'en parlons pas car la Syrie n'intéresse aucunement les organisations internationales. Aujourd'hui, c'est une vraie mascarade. Israël a raison de se retirer et d'augmenter son budget militaire, qui est la seule protection de son patrimoine .. ....un commentaire (que j'apprécie sur le Figaro) montrant qu'il n'y aura jamais la paix au Moyen-Orient (car Israël ne disparaitra pas une 2e fois. Pendant des décennies j'ai cru de bonne foi que ce n'était qu'un conflit territorial et qu'avec du courage politique de part et d'autre la Paix s'imposerait. J'ai finalement compris qu'il s'agit en fait d'un conflit théologique pour le monde islamique: une terre qui a été ne serait-ce qu'une minute "Dhar Al Islam" (territoire d'Islam) ne peut en aucune manière redevenir "Dhar Al Islam".