En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Terrorisme
Attentat de Marseille : Daech revendique l'attaque au couteau
Publié le 02 octobre 2017
Le parquet antiterroriste de Paris a été saisi. Selon Libération, l’assaillant aurait été interpellé vendredi pour un vol à l’étalage à Lyon. Cependant, au regard de la faible gravité des faits qui lui étaient reprochés, il aurait été relâché.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le parquet antiterroriste de Paris a été saisi. Selon Libération, l’assaillant aurait été interpellé vendredi pour un vol à l’étalage à Lyon. Cependant, au regard de la faible gravité des faits qui lui étaient reprochés, il aurait été relâché.

Dimanche 1er octobre, un homme d’une trentaine d’années a agressé et tué deux femmes sur le parvis de la gare Saint-Charles de Marseille. L’une des victimes a été poignardée et l’autre égorgée. Il s’agirait de deux cousines, respectivement âgées de 20 et 21 ans, selon La Provence. Selon les premiers éléments de l’enquête, plusieurs témoins ont entendu l’agresseur crier « Allah Akbar » avant de s’en prendre à sa première victime. Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a déclaré que les vidéos de surveillance montraient l’agresseur tuer sa première victime, puis tenter de s’enfuir, avant de revenir sur ses pas pour assassiner la seconde jeune femme. L'assaillant a été abattu par des militaires de la force Sentinelle. Dans la nuit, l’organisation terroriste Daech a revendiqué l’attaque via son organe de propagande, Amak. Le parquet antiterroriste de Paris a été saisi.

>>> À lire aussi : Attentat de Marseille : faut-il miser plus sur les entourages pour détecter les terroristes sur le point d’agir ? 

L’assaillant était connu pour des faits de droit commun sous plusieurs identités mais il n’était pas à priori connu des services de renseignement, selon des sources proches de l’enquête. De son côté, Libération indique que l’homme, de nationalité étrangère, aurait été interpellé vendredi pour un vol à l’étalage à Lyon. Lors de sa garde à vue, les policiers se seraient rendu compte qu’il se trouvait en situation irrégulière en France. Toutefois, au regard de la faible gravité des faits qui lui étaient reprochés, ils l’auraient relâché.

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
04.
Iran-États-Unis : la tension est à son comble
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
07.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
05.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 03/10/2017 - 14:05
ON AURAIT MIEUX FAIT
DE VOTER MARINE
bern4243
- 02/10/2017 - 12:50
les larmes de crocodile deshommes politiques de tout bord!!
La loi du 31 décembre 2012 supprime le délit de séjour irrégulier.
Il me semble que c'est sous Sarkozy que l'on a supprimer de type de délit , d'ailleurs sous l'influence a la fois de certaines décisions de justice et des défenseurs des droits de l'homme .... mais qui vous le dit !! il vaut mieux laisser tuer deux jeunes filles que de renvoyer monsieur ves son pays d'origine!!
Marie-E
- 02/10/2017 - 12:24
il est en situation irrégulière
il commet un délit, il est connu avec 7 identités différentes .... et il est libre. Résultat : il a assassiné 2 jeunes femmes qui étaient cousines et étaient à l'école d'infirmière. Il agresse la première dans le dos à coups de couteau dans le dos et les reins. Il s'éloigne, revient et égorge la seconde. .... et nous avons la classe politique en émoi. Moi, je pense à la famille de ces 2 malheureuses jeunes femmes au début de leur vie d'adulte.