En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© BEN STANSALL / POOL / AFP
Brexit européiste ?
Brexit : Theresa May présente son plan de sortie
Publié le 22 septembre 2017
Lors d'un discours prononcé à Florence en Italie le 22 septembre, le premier ministre britannique a annoncé une sortie de l'Union européenne en mars 2019.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors d'un discours prononcé à Florence en Italie le 22 septembre, le premier ministre britannique a annoncé une sortie de l'Union européenne en mars 2019.

Theresa May a détaillé toutes les étapes clés de cette sortie lors de ce discours à Florence.

1. Une transition de deux ans après 2019 pour mettre en place effectivement toutes les opérations de transfert avec un maintien des règles européennes pendant cette période pour faciliter l'opération.

2. Une prise en compte des jugements de la Cour européenne. Le but serait de maintenir un lien entre les tribunaux britanniques et ceux de Bruxelles afin de faciliter les échanges. 

3. Un respect des engagements budgétaires. On parle de 20 milliards à 50 milliards d'euros qui seraient versés par Londres à Bruxelles jusqu'à l'échéance du budget en cours qui se termine en 2020. 

4. Maintenir des liens avec l'Union européenne. Des programmes communs en science, éducation, culture et sécurité seront développés. 

5. Continuer à faire du Royaume-Uni une nation ouverte sur l'Europe. Il s'agit de faire en sorte que les européens puissent encore venir travailler et vivre au Royaume-Uni.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 22/09/2017 - 23:36
Aaaaah! Trop drôle! Quelle pimprenelle, celle-là!
Elle a évité tous les sujets importants, les sujets qui fâchent, l'exode de la finance, la décision de la GB de ne plus respecter les diktats de la CEDH ni de la CDJ, les 100 milliards réclamés pour la fin du bail européen, le sort des travailleurs étrangers, la directive mortelle travailleurs détachés, le financement de Schengen, Mare vostrum etc...si c'est le résultat du travail de Theresa May, c'est du pipi de chat...