En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Mesures

Gérard Collomb annonce le retour d'une police de proximité "dès la fin de l'année"

Publié le 16 août 2017
C'était une promesse d'Emmanuel Macron durant sa campagne présidentielle.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'était une promesse d'Emmanuel Macron durant sa campagne présidentielle.

C'est un symbole controversé qui va faire son retour. Dans un entretien au journal Le Figaro mercredi, Gérard Collomb a annoncé que la "police de la sécurité du quotidien" – une police de proximité promise par le président de la République pendant la campagne présidentielle - commencera à être déployée "dès la fin de l'année". En revanche, impossible de savoir pour l'instant de combien d'agents elle sera dotée ni de quel budget elle disposera. "Je viens de prendre connaissance d'un rapport que j'ai demandé à mes directions sur le sujet" a précisé le patron de la place Beauvau.

Dans cet entretien, le ministre de l'Intérieur promet également "des postes de policiers et de gendarmes dans les métiers de la sécurité publique, d'investigation, du contrôle aux frontières et du renseignement (DGSI et renseignement territorial), non pas par tranches de 1000 postes par an, mais en mettant l'accent sur les trois premières années, en portant l'effort sur les budgets 2018, 2019 et 2020".

Symbole de la politique sécuritaire de Lionel Jospin avant d'être supprimée par Nicolas Sarkozy à son arrivée à l'Élysée, la police de proximité a été au cœur de nombreux débats sur la sécurité, notamment pendant la campagne. Elle est souvent présentée à gauche comme un symbole d'apaisement entre jeunes et police dans les quartiers difficiles, alors que beaucoup à droite préfèrent le concept de police d'intervention.

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 19/08/2017 - 21:59
Au moment où Macron veut amputer le budget
des municipalités de 90% de la taxe d'habitation, pour cause de promesse électorale irrationnelle, son ministre de l'intérieur pond une nouvelle dépense socialiste obligatoire à assumer par les municipalités..."ils sont soit fous, soit cons, soit les deux!" Je vous dis...
Borgowrio
- 18/08/2017 - 14:16
Police alibi , couteuse , inutile
Les policiers municipaux qui se promènent en couple quand tout va bien , qui rentrent chez eux le soir . Quand le bordel commence , rodéos , cris , klaxons , incivilités , ils dorment . De toute façon , que peuvent ils faire ? Par contre le budget de la mairie aura besoin de vous ... Il vous faudra payer
Beredan
- 17/08/2017 - 16:42
Ridicule ....
Le mafioso est à côté de ses pompes...