En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Terrorisme
Attaque déjouée à la tour Eiffel : le suspect renvoyé en hôpital psychiatrique
Publié le 08 août 2017
En garde à vue, l'agresseur de 18 ans avait déclaré qu'il voulait "commettre un attentat contre un militaire". Son profil se précise.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En garde à vue, l'agresseur de 18 ans avait déclaré qu'il voulait "commettre un attentat contre un militaire". Son profil se précise.

L'homme qui a tenté de franchir un contrôle de sécurité de la tour Eiffel armé d'un couteau samedi soir a été renvoyé dans l'hôpital du Val-d'Oise où il était précédemment interné, selon le parquet de Paris. Sa garde à vue a été levée.

Le parquet a également annoncé l'ouverture d'une information judiciaire des chefs de "tentatives d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en lien avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle", afin, notamment, qu'une nouvelle expertise soit ordonnée, pour "confirmer ou infirmer les premières conclusions de l'expert" psychiatre qui avait conclu à "l'abolition du discernement" du suspect.

Condamné en 2016 pour "apologie du terrorisme" et "menaces de mort"

L'homme qui avait crié au moment de l'attaque "Allah Akbar" a annoncé en garde à vue qu'il "voulait commettre un attentat contre un militaire et était en lien avec un membre du groupe djihadiste Etat islamique qui l'aurait encouragé à passer à l'acte." Né en 1998 en Mauritanie, ce Français de 18 ans "est sorti de l'antenne de psychiatrie fin juillet", avait indiqué une source proche de l'enquête. L'agresseur a été suivi par un pédopsychiatre dès son enfance et son arrivée en France, selon un membre de sa famille contacté par Le Parisien.

>>> À lire aussi : Pourquoi Anne Hidalgo, n'illumine-t-elle pas la tour Eiffel pour Tamim ben Hamad Al Thani?

En décembre 2016, le jeune homme a déjà été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour "apologie du terrorisme" et "menaces de mort" sur des agents SNCF. Ce dossier était "suivi avec attention", car s'agissant d'un "profil inquiétant, très jeune et avec des problèmes psychiatriques très lourds", a expliqué à franceinfo une source préfectorale. Selon une source policière, la famille musulmane pratiquante n'est pas du tout radicalisée, a indiqué encore franceinfo.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
07.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 09/08/2017 - 14:00
Pour tenter de nous faire accroire de tels bobards
les partis gouvernementaux nous prennent assurément pour des clients d'asiles psychiatriques.
clint
- 08/08/2017 - 15:42
Pourquoi a t'on jugé les nazies plutôt que de les mettre en psy?
Tous les terroristes peuvent être considérés comme relevant de la psychiatrie, et je dirais même que beaucoup de fanatiques de certaines religions relèvent aussi de la psychiatrie ! Problème réglé : plus de terrorisme islamique !
Marie-E
- 08/08/2017 - 13:49
suite
Ces attaques avaient fait quatre blessés, dont deux sérieusement touchés. Sa mère est une citoyenne israélienne alors que son père est un Palestinien qui a le statut de résident permanent en Israël, ce qui a lui a permis de se marier et de vivre dans ce pays en vertu de la politique de réunification des familles, appliquée avec de plus en plus de restrictions ces dernières années. Le ministère de l’Intérieur a toutefois demandé, dans le cadre de cette affaire, le retrait du permis de résident permanent du père du condamné.
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/08/07/israel-premiere-decheance-de-nationalite-pour-un-auteur-d-attentat-depuis-la-loi-de-2008 ......... En même temps le gouvernement étudie la possibilité de virer Al Jazeera. En voilà des décisions que la France pourrait appliquer également .... ah oui c'est vrai qu'il paraît que Bibi est d'extrême droite...Hilarant