En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© Wikimedia Commons
Union des gauches ?
Les députés de gauche veulent saisir le Conseil constitutionnel contre la réforme du Code du travail
Publié le 03 août 2017
Les députés communistes Insoumis et socialistes associés à des non inscrits veulent faire front commun contre la réforme du Code du travail et saisir le Conseil constitutionnel.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les députés communistes Insoumis et socialistes associés à des non inscrits veulent faire front commun contre la réforme du Code du travail et saisir le Conseil constitutionnel.

Les présidents de groupe Olivier Faure (Nouvelle Gauche), Jean-Luc Mélenchon (France Insoumise) et André Chassaigne (communistes) veulent saisir le Conseil constitutionnelcontre la réforme du Code du travail.

Dans un communiqué commun, les présidents jugent que la procédure d'adoption du projet de loi habilitant le gouvernement à réformer par ordonnance a fait l'objet "de délais et conditions matérielles ayant empêché le parlement d'exercer son rôle constitutionnel, et méconnaît notamment l'exigence de clarté et de sincérité du débat parlementaire".

Un recours sur la forme mais aussi sur le fond car ledit recours porte "principalement sur l'imprécision du mandat confié au gouvernement par les ordonnances, et sur le droit à la réparation intégrale du préjudice en cas de licenciement abusif" et que ce projet de loi " méconnaît l'exigence de précision des finalités de l'habilitation qui découle de l'article 38 de la Constitution".

Les trois présidents de groupe précisent que "cette initiative commune est la seule qui permette à nos groupes d'opposition de saisir le Conseil constitutionnel pour s'assurer de la conformité des projets de loi votés par la majorité".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
04.
Reconstruction de Notre Dame : Emmanuel Macron prend-il le risque du « too much » ?
05.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
06.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
07.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
03.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
04.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Stargate53
- 03/08/2017 - 21:59
Surtout ne rien bouger
Raler et contester tout ce qui est possible, apparemment c est tout ce que ce beau petit monde battu aux dernières élections sait faire. Très constructif et surtout efficace comme jamais ces minoritaires ! Avant de contester il faut au moins connaître le contenu précis non !
Yves3531
- 03/08/2017 - 21:16
Pourquoi ils s'énervent...
ca prend le chemin du pipi de chat qui va tourner en eau de boudin avec en prime un susucre supplémentaire aux sangsues parasites syndicaux qui font peur au Jupiter de pacotille. Et en plus, il n'aura pas la paix pour autant. Les français l'ont voulu, ou pour d'autres se sont fait avoir, ils vont le payer cher...
vangog
- 03/08/2017 - 20:17
le problème des ordonnances...
c'est que le petit Macron-Rothschild prend la seule responsabilité de l'échec, dans un an. Ceci signifie démission, s'il échoue sur le front du chômage, comme c'est ultra prévisible que ça arrive...Bon, je dis à Marine le Pen de se préparer...