En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© XAVIER LEOTY / XL / AFP
François Hollande hausse les épaules Atlantico.fr
Rouge de honte
Pendant 5 ans, Jean-Christophe Lagarde avait honte de François Hollande
Publié le 11 juillet 2017
"On a eu tellement honte pendant cinq ans de François Hollande… Honte oui. Moi j'avais honte", a déclaré le parton de l'UDI sur franceinfo.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"On a eu tellement honte pendant cinq ans de François Hollande… Honte oui. Moi j'avais honte", a déclaré le parton de l'UDI sur franceinfo.

Invité de franceinfo ce mardi 11 juillet, Jean-Christophe Lagarde a comparé les débuts à l'Élysée d'Emmanuel Macron à ceux de François Hollande. Et le chef de l'UDI n'était pas vraiment tendre avec l'ex-président de la République. "Je pense qu'il [Emmanuel Macron] a bien réussi son entrée en fonction, à la fois parce qu'il incarne correctement la fonction présidentielle - et pour tout vous dire on a eu tellement honte pendant cinq ans de François Hollande… Honte oui. Moi j'avais honte".

Jean-Christophe Lagarde n'avait pas été aussi critique à l'égard de l'ex-chef de l'État lorsque celui-ci était au pouvoir. "Il était le chef de l'État et je n'aime pas abaisser mon pays", a-t-il expliqué, en ajoutant que, selon lui, François Hollande a été "humilié" lors des sommets internationaux "où on voit qu'il ne compte pas".

Lagarde redoute "un panurgisme parlementaire" des députés LREM

En même temps, le député de Seine-Saint-Denis s'est attaqué aux députés d'Emmanuel Macron, en évoquant ses craintes à leur sujet. "On a un président de la République qui revendique d'assumer tous les pouvoirs (...) il faut qu'il y ait une Assemblée nationale en face (...) pour jouer aussi le rôle de contre-pouvoir", explique-t-il. "Le comportement des députés de la République en marche dans l'hémicycle et en commission fait craindre un panurgisme parlementaire qui effacerait toute capacité de débat".

"Le risque que le groupe qui a la majorité absolue (...) se comporte en mouton de Panurge face au gouvernement, c'est un risque pour le gouvernement lui-même, et donc pour les Français", ajoute-t-il. Pour lui, les députés LREM "n'interviennent pas ou peu". "Ils suivent aveuglément ce que dit le ministre. Le boulot de parlementaire ce n'est pas de suivre le ministre, c'est de le contrôler, de l'impulser, de corriger le tir, de débattre avec lui", a estimé Jean-Christophe Lagarde, en espérant "que rapidement ils vont évoluer, et qu'ils vont découvrir ce qu'est le Parlement, un lieu où on débat".

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
02.
Ces éléments qui viennent perturber l'idée que le chômage serait revenu à son plus bas niveau depuis 10 ans
03.
Comment Donald Trump est en train de se sortir des soupçons qui pèsent sur lui d'une collusion entre la Russie et sa campagne électorale de 2016
04.
Et les pays qui participent le plus à l’extension des forêts sur la planète sont…
05.
Le coffre-fort d'Alexandre Benalla aurait été déplacé par Chokri Wakrim, le compagnon de l'ancienne cheffe de la sécurité du Premier ministre
06.
François Ruffin craint d’être visé après les perquisitions chez Mediapart et La France Insoumise
07.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Il faut détruire Jean-Luc Mélenchon et le secret de l’instruction avec…
03.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
04.
Laeticia Hallyday s'ennuie à L.A; Johnny Depp craque pour la fille d'un vieux pote; Dany Boon veut que vous sachiez qu'il est amoureux (pour vous faire oublier ses impôts); Nicolas S. & Carla B. qu'ils étaient à Venise pour leur anniversaire de mariage
05.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
06.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
03.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 12/07/2017 - 19:01
Honte
C'est vrai qu'il faisait honte. Mais si on avait eu Lagarde à la place cela aurait été pareil.
Alain Proviste
- 12/07/2017 - 09:23
Il n'est pas seul
Entre une politique débile et les virées en scooter, c'était la honte absolue.
Borgowrio
- 11/07/2017 - 20:11
C'est physique
Rien que de le revoir , c'est comme un cauchemar . On avait presque oublié . Il est devenu le symbole du ratage complet ...