En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
Jean-Christophe Cambadélis discours bras en l'air Atlantico.fr
Armée mexicaine
Refondation du PS : vers une direction "extrêmement resserrée" de 14 membres
Publié le 08 juillet 2017
Le PS est "fortement affaibli, mais "pas effondré", estime Jean-Chistophe Cambadélis dans une interview au Monde.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le PS est "fortement affaibli, mais "pas effondré", estime Jean-Chistophe Cambadélis dans une interview au Monde.

L'ancien premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, démissionnaire après la déroute du parti à la présidentielle puis aux législatives, doit présenter ce samedi une nouvelle équipe dirigeante, lors du Conseil national du PS.

Dans une interview au Monde, il explique que "le PS doit se réorganiser avant de se refonder et pour cela il doit construire une nouvelle gouvernance avec une direction provisoire de quatorze membres". 

Parmi ces membres, il précise qu'il y aura "six rapporteurs, trois hommes et trois femmes" et "quelques membres de droits (présidents de groupe, Fédération nationale des élus socialistes et républicains ou autre porte-parole…)". Pour l'ancien premier secrétaire, c'est donc une "direction extrêmement resserrée", qui correspond presque à la moitié du nombre de députés socialistes à l'Assemblée nationale. 

Il n'y aura pas de partisans de Benoît Hamon dans cette assemblée, ce dernier ayant décidé de quitter le parti pour fonder son Mouvement du 1er juillet. "Comme on est dans un moment incertain, où quelques-uns ont décidé de le suivre et d’autres pas, je préfère que cette question ne soit pas posée dans la direction", explique Jean-Christophe Cambadélis. Pour lui, la "clarification par le vide" du "double départ" du PS de Manuel Valls et de Benoît Hamon "offre une opportunité de définir une ligne claire".

Interrogé par les journalistes du Monde pour savoir s'il considère son bilan à la tête du parti "globalement positif", Jean-Christophe Cambadélis répond : "Je ne vais pas dire cela, à partir du moment où le candidat du PS a fait 6,4 % des voix à la présidentielle…" Pour lui, le bilan a été "entravé" par "l’état du pays à notre arrivée, par les pesanteurs de l’appareil, par la compétition pour la future présidentielle, par un individualisme qui a pris des proportions rarement vues dans le mouvement socialiste. Et puis les socialistes avaient tendance à se faire la leçon et à faire la leçon."

Le PS n'est pourtant pas mort, assure-t-il, il est "fortement affaibli, mais "pas effondré".

Vu sur : Lu dans Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
05.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
07.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vauban
- 09/07/2017 - 09:06
Mais oui bien sûr!
C'est la faute de Sarkozy!

Plus C..tu meurs!
Deudeuche
- 08/07/2017 - 20:47
14 membres à l'assemblée ou
en France? Juste une prophétie! :)
vangog
- 08/07/2017 - 19:12
Y'a plus d'argent dans la grosse caisse PS!
alors, pour conserver les mêmes salaires, il faut réduire les effectifs, licencier, quoi!...vous imaginez tout de même pas qu'on va conserver les mêmes effectifs avec des salaires réduits, non? Faut pas rêver, là!