En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© JOEL SAGET / AFP
Une marche, et ça repart

Richard Ferrand : "L'objectif, c'est la réélection d'Emmanuel Macron en 2022 !"

Publié le 02 juillet 2017
Le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale va un peu vite en besogne, selon certains députés de la majorité.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale va un peu vite en besogne, selon certains députés de la majorité.

Les députés de La République en marche étaient réunis en séminaire le week-end dernier, afin d'apprendre à se connaître et à travailler sur leur nouveau rôle, alors qu'une grande majorité d'entre eux sont novices en politiques.

A cette occasion, Richard Ferrand, éphémère ministre de la Cohésion des territoires et désormais président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, a affiché la tonalité du quinquennat : "L'objectif, c'est la réélection d'Emmanuel Macron en 2022 ! Le président a besoin de dix ans pour réformer le pays." 

Si cette idée ne surprendra personne, puisque chaque président depuis la mise en place du quinquennat a dit que cinq ans ne peuvent suffire à réformer la France, cet objectif à long terme a été diversement apprécié dans l'assemblée, selon des propos rapportés par des participants dans Le Parisien : "C'était maladroit de nous projeter d'emblée sur les prochaines échéances, nous expliquer comment être réélus, alors que nous avons tant à apprendre", commente un député. "Anticiper la suite m’a paru étonnant", confie, interloqué, "l’un des présents" au Parisien.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tananarive
- 03/07/2017 - 19:03
C'est possible.
Il suffit de faire comme pour l’élection présidentielle de 2017, détruire l’adversaire avec l’aide de Bercy, de la presse aux ordres et des chaines de télévision d’état. Poutine et Erdogan y arrivent sans problèmes. Les Français suivront comme un troupeau de bovins. Le Général de Gaulle avait compris que les Français sont des veaux et qu’ils ne voient pas plus loin que leur intérêt personnel.
ZeArno
- 03/07/2017 - 16:31
Escroc
Cet escroc peut-il encore être entendable ?
l'enclume
- 03/07/2017 - 11:00
Ne serait-ce pas ce que nous vivons actuellement ????
J'accuse - 02/07/2017 - 18:13 - Signaler un abus "Les mortels ne sont rien pour les dieux. Un tel mépris pour le peuple ne s'est pas vu depuis la monarchie absolue." ESAÏE 10 - Malheur à ceux qui prononcent des ordonnances iniques. Et à ceux qui transcrivent des arrêts injustes. 2 : Pour refuser justice aux pauvres. Et ravir leur droit aux malheureux de mon peuple.