En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Capture d'écran Dailymotion
Troublant

Législatives : une candidate LREM aurait mené campagne tout en étant indemnisée par la Sécurité sociale

Publié le 23 juin 2017
"Non, je n'ai jamais abusé des indemnités de la Sécurité Sociale", assure toutefois Martine Wonner.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Non, je n'ai jamais abusé des indemnités de la Sécurité Sociale", assure toutefois Martine Wonner.

Selon les informations rapportées ce vendredi par France 3, la candidate LREM (La République En Marche) dans la 4ème circonscription du Bas-Rhin, Martine Wonner, aurait été indemnisée par la Sécurité sociale pour un congé maladie alors qu'elle menait campagne pour les élections législatives. 

Anticor a saisi le Procureur de la République pour “lui signaler des faits susceptibles d'être qualifiés d'escroquerie” commis par la candidate LREM Martine Wonner, rapporte le site de la chaîne. 

>>>> À lire aussi : Casseroles en série chez les candidats LREM : quand la moralisation fait pschittt

Comme le note l'hebdomadaire Valeurs Actuerlles, des publications sur le compte Facebook de Martine Wonner, médecin psychiatre de profession, prouvent qu'elle a participé à Paris à une formation des candidats de La République en Marche, les 13 et 14 mai, et qu'elle a lancé sa campagne le 20 mai à Lingolsheim, deux jours avant l'ouverture de la campagne officielle.

"Or, la Caisse Primaire d'Assurance Maladie du Bas-Rhin a annoncé à son employeur la suspension de ses indemnités journalières à partir de cette date", précise l'hebdomadaire. 

"Non, je n'ai jamais abusé des indemnités de la Sécurité Sociale", a commenté Martine Wonner sur Facebook, le 13 juin, évoquant des "allégations diffamatoires", une "campagne de déstabilisation", ou encore "une véritable volonté de nuire".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

02.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Fini les trésors à déterrer : comment les missions archéologiques françaises à l'étranger sont devenues plus anthropologiques

07.

D’Emmanuel Macron à Benjamin Griveaux : les petites phrases sur lesquelles on se borne au détriment des sujets de fond

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 24/06/2017 - 20:50
Cette nouvelle élue encore une EM
qui a bien profité du système, encore une élue " propre" au fait on ne parle plus de schiappa du gouvernement qui avait écrêtiez un Livre pour frauder les aides sociales, de gauche naturellement. Personne ne pourra dire que ce gouvernement a tout changé la " vieille politique " alors qu'il recase ses tricheurs au fure et mesure
jurgio
- 24/06/2017 - 16:19
La nouvelle mentalité « En Marge »
La moralisation, c' est pour les autres qui n'ont pas été capables de berner les électeurs pour être élus.
Anouman
- 23/06/2017 - 19:44
Pas clair
Article pas clair: elle a été en arrêt maladie sur quelle période?