En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Témoignage
Un ancien assistant parlementaire affirme avoir été témoin d'un système d'emplois fictifs au MoDem
Publié le 23 juin 2017
"Il s'agissait bien d'emplois à temps partiels fictifs. François Bayrou ment quand il dit le contraire..." assène l'ex-assistant au Parlement européen.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Il s'agissait bien d'emplois à temps partiels fictifs. François Bayrou ment quand il dit le contraire..." assène l'ex-assistant au Parlement européen.

Un témoignage bien encombrant. Alors que François Bayrou a reconnu avoir "recasé" des salariés tout en insistant sur le caractère légal de cette pratique, un ancien assistant parlementaire européen qui a passé cinq ans à Bruxelles, au Parlement, auprès d'un eurodéputé centriste, a témoigné auprès de franceinfo. Il dénonce l’existence d'un système d'emplois fictifs au sein du Mouvement démocrate.

"J'ai vu que des parlementaires, à plusieurs, finançaient des temps partiels d'assistants parlementaires qui ne fournissaient aucun travail pour le député" assène-t-il notamment. D’après cette source, les députés européens du MoDem eux-mêmes, se sont plaints. "Les parlementaires, conscients du risque juridique, réclamaient avec beaucoup de difficultés que l'assistant, de temps en temps, se manifeste, transmette une note sommaire sur un sujet ou une petite revue de presse, qui permettrait d'apporter une preuve qu'un travail a bien été effectué, au cas où il y aurait des contrôles."

Selon lui, les élus avaient donc clairement conscience d'être dans l'illégalité, mais ne pouvaient refuser ce système, de peur de ne pas être investis aux prochaines élections. "Il s'agissait bien d'emplois à temps partiels fictifs. François Bayrou ment quand il dit le contraire...". Cet ancien assistant se dit prêt à livrer son histoire à la justice.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
04.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
07.
Merci Trump ! Pourquoi Trump est utile en nous forçant à changer nos habitudes économiques
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlante13
- 23/06/2017 - 18:13
Bayou ment?
pourquoi, vous en doutiez? et en plus il se fout de votre gu**le.
essentimo
- 23/06/2017 - 15:52
Nicolas Sarkozy
doit apprécier les retours de manivelles pour tout ceux qui l'ont attaqué de toutes parts. Hollande aussi d'ailleurs !
J'accuse
- 23/06/2017 - 11:34
Pratique "démocratique" générale
Une des principales activités des partis est de caser des militants à des postes d'élus ou d'assistants d'élus (tous payés par le contribuable) où ils n'ont pas grand chose à faire, et qui leur reversent une partie de leurs indemnités tout en continuant à travailler pour le parti. Ce ne sont pas des exceptions mais la règle. C'est en premier lieu à ça que servent les Conseils régionaux, dont la France n'a absolument pas besoin; le parlement européen a ainsi comme première vocation d'utiliser l'argent public pour rémunérer des milliers de parasites encartés (élus, assistants, fonctionnaires), et accessoirement de valider les directives de la Commission qui remplacent petit à petit toutes nos lois, y compris la Constitution.