En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 2 heures 14 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 3 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 6 heures 14 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 7 heures 16 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 8 heures 26 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 9 heures 43 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 10 heures 15 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 11 heures 2 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 12 heures 14 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 2 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 5 heures 56 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 6 heures 29 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 7 heures 54 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 9 heures 26 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 9 heures 58 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 10 heures 55 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 11 heures 27 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 12 heures 10 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 13 heures 6 min
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Relance des relations diplomatiques

Emmanuel Macron a reçu Vladimir Poutine à Versailles

Publié le 29 mai 2017
Les principaux sujets abordés par les deux hommes : Syrie, Ukraine, Tchétchénie et campagne présidentielle.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les principaux sujets abordés par les deux hommes : Syrie, Ukraine, Tchétchénie et campagne présidentielle.

Ce lundi 29 mai, le président de la République a reçu à Versailles son homologue russe. Après son entretien avec Vladimir Poutine, Emmanuel Macron a tout d'abord remercié le président de la Russie d'avoir accepté cette invitation. Évoquant Pierre Le Grand, il a souligné combien ce personnage "est l'exemple de cette Russie qui veut s'ouvrier à l'Europe et qui veut tirer tout ce qu'il y a de fort en Europe". "Ce qui est important dans cette histoire qui a aujourd'hui trois siècles, c'est ce dialogue avec la Russie qui n'a jamais cessé", a déclaré Emmanuel Macron. "Cette Russie qui s'ouvre à l'Europe, cette amitié franco-russe, c'est cela que je voulais vous faire partager en vous invitant à Versailles", a-t-il ajouté, en soulignant qu'en choisissant un nouveau président pour la France, les Français ont signifié leur "attachement à son indépendance, son engagement européen, sa volonté de peser dans le destin du monde. Aucun de ces sujets essentiels ne peut être abordé sans dialoguer avec la Russie."

>>> À lire aussi : Derrière l'homme fort Poutine, que reste-t-il vraiment à la Russie de sa superpuissance passée ?

De son côté, le président russe s'est dit "très impressionné par la grandeur de la France". Il a toutefois souhaité rappeler que "les relations franco-russes n'ont pas commencé par Pierre Le Grand". "Les racines sont beaucoup plus profondes !", a-t-il fait savoir à Emmanuel Macron. Concernant leur entrevue, il a expliqué : "Nous avons surtout évoqué nos relations bilatérales, Russie-Union européenne, et également les points douloureux dans le monde. (…) Nous avons essayé de trouver les points de rapprochement".  "Je suis persuadé que les intérêts premiers de la France et de la Russie dépassent ces points de friction", a-t-il souligné.

La Syrie, l'Ukraine et la Tchétchénie

Sur la Syrie, les deux présidents ont rappelé leurs priorités. Nous devons organiser "une transition démocratique mais en préservant un État syrien" car "dans cette région, les États faillis sont une menace pour la démocratie", a indiqué Emmanuel Macron. Le président français a rappelé "une ligne rouge très claire : l'utilisation d'armes chimiques par qui que ce soit fera l'objet d'une riposte immédiate". Par ailleurs, "la France sera vigilante pour que tous les accès humanitaires soient" préservés car "les populations innocentes ne sauraient être victimes de notre incapacité collective, parfois, à prendre parti".

Après la Syrie, le président français a rappelé à Vladimir Poutine sa volonté de parvenir à une "désescalade" des violences en Ukraine. "Notre souhait est que dans les meilleurs délais puissent se tenir un nouvel échange sous le format dit 'Normandie'. Et que nous puissions avoir accès à un rapport détaillé de l'OSCE. Sur ce sujet, c'est donc un processus qui doit perdurer", a-t-il argué sous le regard de son homologue russe. Ce dernier a fait savoir que les "sanctions" contre la Russie ne contribuent "aucunement" à régler la crise ukrainienne.

Emmanuel Macron a également fait part de son souhait que "la vérité" soit faite sur le sort réservé à la communauté LGBT en Tchétchénie, une république qui fait partie de la fédération de Russie. "Nous sommes convenus d'avoir un suivi extrêmement régulier. Je serai extrêmement vigilant sur ce thème", a fait valoir le président français.

Les sujets qui fâchent

Vladimir Poutine a également été interrogé sur l'ingérence supposée de la Russie dans les élections françaises, mais également américaines. "Ce n'est pas une question que nous avons abordée", a-t-il lancé. "Le président français n'en a pas montré l'intérêt, et moi encore moins", a-t-il affirmé. De son côté, Emmanuel Macron a déclaré être "un pragmatique". "Nous avons évoqué cette question lorsque le président Poutine m'a appelé pour me féliciter. Je lui ai dit ce que j'avais à dire, et il m'a répondu ce qu'il avait à me répondre. Je suis pragmatique. Lorsque j'ai dit les choses une fois, je n'ai pas besoin d'y revenir", a-t-il affirmé.

In fine, Vladimir Poutine a invité le président français à "venir passer quelques semaines en Russie".

 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ombelia
- 30/05/2017 - 11:34
Le jeunot face au vieux renard
Macron faisant la morale à Poutine: une vieille habitude chez les bobos socialos, mais pour quels résultats? En somme, beaucoup de bruit pour beaucoup de tralala et de logorrhée macronienne!
gerint
- 30/05/2017 - 07:39
Macron a fait de la, politique intérieure
Poutine aurait pu répondre à Macron qu'il n'a pas les moyens militaires d'agir significativement en Syrie, que diplomatiquement il est très limité et qu'avec autant de Musulmans en France il est assis sur une poudrière. En fait Macron, outre le fait qu'il soit assez arrogant, voulait faire de la politique intérieure en essayant (avec succès?) de se confectionner une stature d'homme d'Etat.
assougoudrel
- 29/05/2017 - 21:22
Il a parlé (Macron) de journalistes russes indignes
de leur profession: "je n’appelle pas ces gens journalistes". J'ai trouvé ça culotté de sa part, quand on voit les nôtres qui ne sont qu'un ramassis de moins que rien (à part quelques exceptions), il aurait mieux fait de se taire. C'est un jeune coq qui, au lieu d'un beau "cocorico", émet un son des plus ridicule et le ton sec qu'il prend pour répondre le rendra détestable vis à vis de la presse étrangère. Ils ont montré Brigitte avec son éternelle robe de jeunette et ses mollets de merle. Non pas une allure, mais une dégaine. N'en déplaise à Michèle P.