En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© REMY GABALDA / AFP
Jean-François Copé primaire de la droite Atlantico.fr
Les réactions de la matinée

"Le parti Les Républicains a besoin d'être revu de fond en comble" estime Jean-François Copé

Publié le 22 mai 2017
De son côté, Nicolas Bay estime que le Front national doit aussi changer.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De son côté, Nicolas Bay estime que le Front national doit aussi changer.

Jean-François Copé : Sur France 2, l'ancien candidat à la primaire estime qu'Emmanuel Macron a besoin d'une majorité de droite à l'Assemblée nationale. "L’opposition doit être constructive. M. Macron va avoir beaucoup de mal avec ses propres amis de gauches, avec M. Martinez de la CGT, il aura besoin de la droite. Plus il y aura de députés de droite, plus il aura de soutiens." Il a par ailleurs souhaité une refondation de son parti. "Le parti Les Républicains a besoin d'être revu de fond en comble. Du sol au plafond, il faut tout recommencer."

Nicolas Bay : "Il faut avoir un mouvement plus efficace, plus rassembleur pour tenir compte du nouveau poids électoral qui est le nôtre", a affirmé l'eurodéputé du Front national sur RFI. "Ce sera le débat pour les prochains mois."

Brice Hortefeux : "Il y a des points de total désaccord. Je ne comprends pas pourquoi ils ont accepté de participer au gouvernement" déclare le député européen LR sur Public Sénat à propos de l'entrée au gouvernement de Bruno Le Maire et Gérald Darmanin. "J'aimerais savoir ce qu'ils ont obtenu."

Jean-Christophe Cambadélis : "Se placer dans la majorité présidentielle n'est pas la position du Parti socialiste" tranche le patron du PS. Une dizaine de responsables PS dont Manuel Valls ou Marisol Touraine préfère ainsi s'afficher sous la dénomination "majorité présidentielle."

Jean-Paul Delevoye : "Nous allons clarifier toutes les situations, car certains se revendiquent de la majorité présidentielle alors qu'ils n'ont pas l'investiture" indique, de son côté le président de la commission d’investiture des législatives pour En marche! Dans Nice Matin.

Jean- Michel Blanquer :  "la priorité est à l'école primaire, qui est la mère de toutes les batailles. Notre objectif est que les élèves sortent de l'école primaire en ayant les compétences fondamentales. Il faut sortir de l'école primaire en ayant appris à lire, écrire, compter et le respect d'autrui" explique le ministre de l'Education nationale sur RMC et BFMTV.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

04.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

05.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

06.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

07.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 23/05/2017 - 11:50
2 ou 3 LR sont dans le gouvernement macron
Je ne comprends pas le catastrophisme des LR ????

Attention sagement les législatives.
Deudeuche
- 22/05/2017 - 21:02
@clint et maxoplus
Oui le sociétal, la "culture war" comme disent les Américains;
clint
- 22/05/2017 - 19:26
@Maxoplus : les différences sont peu sur l'économie !
Elles sont sur les problèmes d'identités, d'immigrations, du "sociétal" entre autres. Macron est au centre et, comme Philippe, a commencé à gauche !