En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

05.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

06.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

07.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 12 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 min 7 sec
light > Social
Colère des usagers
Grève RATP : sera-t-il possible de se faire rembourser son pass Navigo ?
il y a 4 heures 24 min
pépites > Politique
Engagement
Retraites : Emmanuel Macron défend son projet, salue les efforts du gouvernement et évoque "une réforme historique pour le pays"
il y a 6 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Trois femmes (l'échappée)" de Catherine Anne : une interprétation séduisante

il y a 9 heures 35 min
décryptage > France
Réforme

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

il y a 10 heures 18 min
pépites > International
Algérie
Présidentielle algérienne : Abdelmadjid Tebboune, l'ancien Premier ministre de Bouteflika, est élu dès le premier tour avec 58,15% des voix
il y a 10 heures 52 min
décryptage > Culture
Check news

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Science
Art préhistorique

La première œuvre figurative de l’histoire vient d’être découverte. Elle date d’il y a 44 000 ans

il y a 12 heures 50 min
décryptage > Europe
Brexit

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

il y a 14 heures 25 min
décryptage > Politique
La grande illusion

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

il y a 15 heures 23 sec
pépite vidéo > Social
Main tendue
Grève : Jean-Pierre Farandou, patron de la SNCF, demande aux cheminots de "faire une pause" pendant les fêtes de Noël
il y a 1 heure 29 min
pépites > International
Réconciliation
Fin de la guerre commerciale ? : les États-Unis et la Chine annoncent un accord
il y a 5 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran : le soleil se lève à l'est

il y a 9 heures 11 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand coulent les heures de bronze et quand roulent les nanobilles dorées : c’est l’actualité des montres à la veille de l’hiver
il y a 9 heures 55 min
décryptage > Social
Réforme protéiforme

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

il y a 10 heures 32 min
pépites > France
Agression
Un homme qui menaçait des policiers avec une arme blanche a été "neutralisé" à la Défense
il y a 11 heures 37 min
décryptage > International
Vote

Elections algériennes : manifestations et abstention record, le peuple algérien plus déterminé que jamais à en finir avec les années Bouteflika

il y a 12 heures 22 min
décryptage > Santé
Activité physique

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

il y a 13 heures 41 min
décryptage > France
Clownerie généralisée

Retraites : le jeu des 7 erreurs

il y a 14 heures 39 min
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 1 jour 8 heures
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
A charge

Ce rapport explosif discrètement enterré qui accable un proche d'Emmanuel Macron

Publié le 03 mai 2017
Jean-Paul Delevoye, président de la commission nationale d'investiture d'En Marche !, est épinglé par un rapport concernant la gestion du Conseil économique, social et environnemental, du temps où il en était le président.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Delevoye, président de la commission nationale d'investiture d'En Marche !, est épinglé par un rapport concernant la gestion du Conseil économique, social et environnemental, du temps où il en était le président.

Les termes sont édifiants : "crise de modernisation", "augmentation du stress et des facteurs anxiogènes", "dévalorisation des agents", "confusion des missions et des moyens". En 2013, le Conseil économique, social et environnemental commande un rapport au cabinet Technologia (proche du syndicat Force Ouvrière) pour évaluer le management après cinq années de présidence de Jean-Paul Delevoye, un homme de 70 ans devenu depuis président de la commission nationale d'investiture du mouvement En Marche !.

Le texte de ce rapport de 103 pages sera tellement accablant qu'il aurait alors été soigneusement enterré. Mais le site Internet "L'oeil pour le dire" a réussi à "l'exhumer". En effet, les salariés de l'institution y dénoncent notamment une ambiance “tendue” (pour 62 % d'entre eux), "conflictuelle” (58 %), “anxiogène” (53 %) ou encore “malveillante” (30 %). Par ailleurs, 27,5% des répondants sont exposés de manière élevée ou très élevée à l’épuisement professionnel. Les conséquences sont alors multiples : "multiplication des arrêts de travail et des cas de burn out, tentative de suicide avérée par la médecine du travail, plainte en justice pour harcèlement, distributions de tracts syndicaux à l’intérieur et à l’extérieur de la maison – une première dans l’histoire du Conseil- mobilisation des partenaires sociaux", liste "L'oeil pour le dire".

Mais le rapport ne s'arrête pas là et pointe du doigt une suspicion de conflits d’intérêts corroborée, selon les experts, par des témoignages internes. En effet, Jean-Paul Delevoye est également maire de Bapaume, une ville de 15 000 habitants dans le Pas de Calais. Est alors évoqué un "certain malaise quant à une confusion des missions et des moyens due à la détention en parallèle d’un mandat électif par le Président a également été relevé".

Le rapport aurait dû être rendu public en 2014… mais son contenu est si explosif qu'il sera tout bonnement enterré, à la demande expresse de Jean-Paul Delevoye, selon le cabinet d'expertise. Le texte, qui aurait coûté la bagatelle de 30.000 euros, aurait même acquis le surnom de "rapport fantôme".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

05.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

06.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

07.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (32)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
nogh
- 02/06/2017 - 15:37
titre
j'aime bien votre titre ; primo un rapport devient un rapport explosif , passons , mais surtout un pauvre homme perd son identité en passant de jean paul Delevoy à jean paul Un Proche de Macron , un pur aristo !! ; à votre place j'aurai titré ; " visé par un rapport accablant Emmanuel Macron l'étouffe " c'eut été plus courageux
Djib
- 01/06/2017 - 16:53
Je n'ai aucune sympathie pour Delevoye,
parfait apparatchik qui, comme Ferrand, s'est refait une virginité avec Macron. Mais franchement, les salariés du conseil économique et social "exposés de manière élevée ou très élevée à l'épuisement professionnel", c'est à se pisser de rire sur les godasses. La réalité, c'est que le pére Delevoye a essyé de les mettre raisonnablement au boulot, du genre arriver à peu près à l'heure, ne pas quitter son bureau avant 17 h, produire un rapport de temps en temps, lever le pied sur l'absentéisme. Comme les salariés de cette vénérable institution ne branlent rien depuis qu'elle existe et qu'au demeurant tout le monde s'en fout car personne ne lit les rapports de ce "haut conseil", ça leur a fait un choc.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 31/05/2017 - 21:40
Petite explication de texte....

J'adore ce type que le syndicat FO n'aime pas....il voulait à juste titre foutre un coup de pied dans cette fourmillière de feignasses, inutiles et grassement payées .....Alors ils ont tous faits un "burn-out" ces pauvres chéris..?
Conseil économique et social : toujours plus de privilèges !

Exclusif. Salaires très élevés, primes à tout-va, congés records... les agents du Conseil économique, social et environnemental sont de plus en plus choyés.

Actualités > Économie



Le Parisien

12 mars 2014, 8h51 | MAJ : 31 mai 2017, 18h26

EN 2010, lors de son arrivée à la présidence du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Jean-Paul Delevoye l'avait dit et répété : le conseil a cinq ans pour prouver son utilité. Faute de quoi, ajoutait l'ex-médiateur de la République, « l'institution disparaîtra ». A l'époque, l'ancien ministre gaulliste parlait de la nécessité, pour les conseillers élus, de rendre davantage d'avis pertinents afin d'éclairer les choix du gouvernement. Aujourd'hui, la polémique grandit sur un autre thème, tout aussi dangereux pour l'institution : celui des privilèges perçus par les 150 agents (accueil, nettoyage, cadres, etc.)