En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© PASCAL GUYOT / AFP
Robert Ménard portrait sourire Atlantico.fr
Justice

Robert Ménard condamné pour "provocation à la haine et la discrimination"

Publié le 25 avril 2017
En septembre 2016, déclaré qu'il y avait trop d'enfants musulmans dans les écoles de Béziers.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En septembre 2016, déclaré qu'il y avait trop d'enfants musulmans dans les écoles de Béziers.

Le maire de Béziers Robert Ménard, proche du Front national, a été condamné aujourd'hui à 2000 euros d'amende pour "provocation à la haine et la discrimination" pour avoir déclaré qu'il y avait trop d'enfants musulmans dans les écoles de sa ville.

En effet, le 1er septembre 2016, l'élu était poursuivi pour avoir publié sur Twitter le 1er septembre 2016 le message suivant : "#rentréedesclasses: la preuve la plus éclatante du #GrandRemplacement en cours. Il suffit de regarder d'anciennes photos de classe". Il est également visé pour avoir déclaré sur LCI le 5 septembre : "Dans une classe de centre-ville de chez moi, 91% d'enfants musulmans. Évidemment que c'est un problème". La "provocation à la haine" est passible d'un an de prison et de 45.000 euros d'amende.

Le tribunal correctionnel a accordé entre un euro symbolique et mille euros de dommages et intérêts et mille euros de frais de justice à sept associations antiracistes parties civiles, dont la LICRA, le MRAP, la Ligue des droits de l'Homme, SOS racisme et la Maison des potes.

Le procureur avait requis 1800 euros d'amende contre l'édile considérant que ce dernier avait "montré du doigt des gosses" qu'il décrit comme un poids pour la communauté nationale. "Il les réduit à leur religion, peu importe qu'ils aient la nationalité française ou ne pratiquent pas cette religion", avait-il dénoncé. L'avocat de Robert Ménard avait plaidé la relaxe en appelant le tribunal à ne pas prononcer "une peine de mort de la liberté de penser". 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

02.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

03.

Finale de la CAN : cinquante nuances de troubles de la visibilité (identitaire) en France

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

06.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

07.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

01.

La fleur au fusil

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 26/08/2017 - 19:12
L'aberration du racisme prouvée par la science
Tous les racistes devraient effectuer une analyse génétique.
Ils se rendraient compte que l'ethnicité n'est qu'une porteuse d'histoire et non de caractéristique médicale.
L'ethnicité est relevée sur une partie du chromosome Y (moins d'1/60ème du génome) pour les hommes et sur l'ADN mitochondrial pour les femmes où la proportion génomique est encore plus faible.
Les caractéristiques médicales sont portées par l'ADN autosomal qui représente plus de 59/60ièmes de notre génome.
Chaque caractéristique médicale est indépendante des autres, ce qui signifie, par exemple, que l'intelligence n'a rien à voir avec la couleur de peau ou des yeux ou que chaque caractéristique comportementale.
La culture n'est donc en aucun cas portée par des caractéristiques génétiques ou ethniques mais par simple transmission du savoir.
Il suffit d'ailleurs d'avoir un enfant adopté ou métissé pour connaître cette réalité.

PS: Copiez-collez ce petit texte à volonté là où c'est utile.
lafronde
- 26/04/2017 - 12:47
Défendre la Liberté d'expression menacée par ce régime !
Défendre Robert Ménard, comme Eric Zemmour ou Renaud Camus, et bien d'autres. Tous nos intellectuels résistants ont été, sont et seront poursuivis par une Justice progressiste au titre de lois constructivistes, qui conçues pour canaliser l'expression publique. Notre République a renié ses principes libéraux fondateurs. Ses droits-libertés ont été supplantés par des lois progressistes, conçues pour faire advenir par la contrainte le Société universaliste et multi-civilisationnelle voulue par le régime. Au 2e tour vous avez le choix entre rester français et libre avec Marine Le Pen, ou devenir islamo-socialiste avec Macron ! Il est certains que toutes les puissance d'Argent, tous les journalistes du régime et tous les lobbies étrangers UOIF et les lobbies mémoriels, vous indiqueront le Route de la Servitude...
ISABLEUE
- 26/04/2017 - 11:43
On ne peut plus, on n'a plus le droit de constater des faits ,,
On rêve, là.