En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

04.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

05.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

06.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

07.

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 6 heures 47 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 9 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 10 heures 58 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 11 heures 36 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 13 heures 32 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 14 heures 49 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 16 heures 56 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 17 heures 27 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 18 heures 7 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 18 heures 57 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 7 heures 2 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 10 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 11 heures 13 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 12 heures 40 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 14 heures 10 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 15 heures 29 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 17 heures 13 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 17 heures 42 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 18 heures 28 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 19 heures 20 min
Capture d'écran / France 2
Capture d'écran / France 2
Présidentielle

Marine Le Pen : "Je me suis mise en congé de la présidence du Front national"

Publié le 24 avril 2017
Invitée du JT de 20h sur France 2, Marine Le Pen a expliqué comment compte-t-elle faire pour obtenir plus de voix que son père il y a 15 ans.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Invitée du JT de 20h sur France 2, Marine Le Pen a expliqué comment compte-t-elle faire pour obtenir plus de voix que son père il y a 15 ans.

Invitée du JT de 20h sur France 2, Marine Le Pen a déclaré : "Nous pouvons gagner, nous allons gagner. Nous démarrons cette campagne à 40 %. Dix petits points, c'est parfaitement faisable." Enthousiaste, elle pense que "Macron a réussi grâce à un brouillard, qui va s’estomper, et les Français vont découvrir le contenu de son projet, d’une très grande violence sociale, économique, migratoire". "Nous avons des projets opposés, il est pour la mondialisation la plus brutale, pour l’immigration massive et pour le communautarisme. Tout nous oppose", avant de développer son idée. "Moi je suis la candidate patriote, la candidate du peuple. Rien dans son comportement ne dénote la moindre preuve d’amour pour la France, il l’a insultée, il l’a accusée de crime contre l’humanité. Il a dit qu’il n’y avait pas de culture française. Le patriotisme, c’est de l’amour, c’est un sentiment profond que l’on a ou que l’on n’a pas".

"Je me suis mise en congé de la présidence du Front national"

Mais comment compte-t-elle faire pour obtenir plus de voix que son père il y a 15 ans ? "Je pense que nous approchons d’un moment décisif. J’ai toujours considéré que le président est le président de tous les Français et qu’il doit rassembler tous les Français. Mais il faut passer des paroles en actes. C’est une conviction mais il faut passer des paroles aux actes, c’est pourquoi je me suis mise en congé de la présidence du Front national", a annoncé Marine Le Pen. "Ce soir, je suis la candidate du FN qui souhaite rassembler autour d’un projet l’ensemble des Français", a-t-elle ajouté.

La candidate frontiste explique aussi que depuis 2002, les choses ont beaucoup changé. "Le système cherche à faire de nous une caricature en permanence", indique-t-elle, avant d'affirmer que le FN est celui qui défend "le plus et le mieux la démocratie". "Aucune de mes actions ne s'effectuera sans le peuple ou contre le peuple. Je suis la seule à pouvoir garantir la protection des Français. Or, je suis confronté à quelqu'un qui veut tout ouvrir. C'est collectivement que nous devons nous réarmer contre la mondialisation et contre la concurrence illégale", a-t-elle poursuivi. 

Sur l'Europe, Marine Le Pen ne regrette pas sa position ferme vis-à-vis de Bruxelles. "Nous avons un drapeau, il est bleu, blanc, rouge et je ne veux pas que les Français soient dépossédé de ce qui leur appartient, notamment le droit du travail. Je veux défendre le patrimoine matériel et immatériel des Français, donc si les Français doivent avoir peur ce n'est ni de moi, ni de mon projet, mais plutôt que du programme et de la personnalité de M. Macron, qui se présentera sûrement sous un jour moins enjôleur", a-t-elle lâché.

Possibles alliances

Marine Le Pen a aussi fait quelques confidences sur ses potentielles alliances et a déclaré qu'il y a des contacts en cours avec des membres du parti Les Républicains.  "Il n’y a pas d’unanimité", a-t-elle tenu à faire remarquer, avant d'expliquer qu'"il y a beaucoup de cadres Les Républicains qui ne comprennent pas le positionnement de M. Fillon". "Il y a encore moins unanimité chez leurs électeurs. Pendant tout le premier tour, les cadres LR ont expliqué à leurs électeurs que Macron était un “bébé Hollande” et maintenant ils appellent à voter pour lui".

La gagnante du premier tour de l'élection présidentielle a également évoqué un éventuel ralliement de Nicolas Dupont-Aignan. "Nicolas Dupont-Aignan a un projet qui est extrêmement proche du nôtre. Il a les mêmes convictions, il veut que la France redevienne souveraine, il souhaite arrêter l’immigration massive, il y a beaucoup de choses qui font que nous pouvons avoir une conversation, je souhaite un rassemblement le plus large possible des patriotes", a-t-elle expliqué.  

"On a fait la critique du vide pendant le premier tour, maintenant on va faire la critique du plein"

Interrogée sur le débat de l’entre-deux tour face à Emmanuel Macron, Marine Le Pen a d'abord jugé que "le ventriloque de son adversaire était tout désigné : il s'agit du président de la République, François Hollande. Il n'a jamais rompu avec François Hollande". "M. Hollande le soutient depuis des mois et des mois", a-t-elle précisé. Selon la candidate frontiste, le leader d'En Marche "avance sur un tapis de rose sous les compliments de la presse et soutenu par toutes les forces patronales".

"Aujourd'hui, les choix sont clairs : la France ou la disparition de la France telle que les Français l'aiment. Nous allons débattre projet contre projet, j’en suis ravie, les Français vont découvrir le projet de M. Macron", a-t-elle ironisé. "On a fait la critique du vide pendant le premier tour, maintenant on va faire la critique du plein, et croyez moi il y a des choses à dire", a-t-elle prévenu.

 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jean-Benoist
- 25/04/2017 - 07:54
Les électeurs de droite médusés par les
Intrigues, trahisons, lachetes des Estrosi, Morano, Juppe, Apparu, Lemaire etc....vont voter la blonde...
http://www.valeursactuelles.com/politique/pas-une-voix-pour-emmanuel-macron-81649
Deudeuche
- 24/04/2017 - 23:34
Elle a raison sur la critique du clone
De Hollande. Si il fallait s'y opposer, il faut continuer pour le 2eme tour. Alors on continue sous d'autres couleurs, bizarre mais pas le choix.
vangog
- 24/04/2017 - 21:58
Marine Le Pen, la seule capable de défendre la Démocratie
francaise. Elle restaurera un système social et un système de santé performants, qui ont fait la fierté de la France avant LRPS, avant UE...Elle restaurera les souverainetés françaises, seules capables de juguler l'immigration sauvage et l'islamisme rempant. Elle remettra les banquiers et les capitalistes de connivence à la place qu'ils n'auraient jamais du quitter: loin du pouvoir! Et elle rendra au peuple de France ce pouvoir volé par une noblesse rose et bobo, corrompue et vénale. Elle rendra à la République tous les territoires abandonnés par les LRPS: nos banlieues abandonnées aux caïds et aux islamistes pour "surtout, ne pas faire de vagues!", nos campagnes abandonnées aux pillards venus de l'est et dépecées par Bruxelles sur l'hôtel de l'ultra-écologisme-ultra-libéral, nos DOM-TOMs abandonnés aux maître-chanteurs de tous poils. Marine Le Pen desintoxiquera les medias, la Justice et l'Education du trotskysme malfaisant qui lobotomise nos enfants et les ménagères de cinquante ans. Et par dessus tout, elle remettra la France au travail, car il y a du travail pour tous dans une France enfin véritablement solidaire et débarrassée des LR-PS. Vive la France avec Marine!