En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

05.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

06.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

07.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 11 min 18 sec
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 1 heure 31 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 2 heures 6 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 12 heures 34 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 14 heures 1 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 18 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 22 heures 19 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 22 heures 55 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 54 min 47 sec
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 1 heure 59 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 2 heures 51 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 13 heures 18 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 17 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 20 heures 20 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 21 heures 57 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 22 heures 45 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 23 heures 7 min
Sondage

Présidentielle 2017 : Marine Le Pen et Emmanuel Macron s'essoufflent mais restent en tête

Publié le 12 avril 2017
François Fillon et Jean-Luc Mélenchon semblent confirmer leur récente progression, respectivement crédités de 19 % et 18,5 % d'intentions de vote.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Fillon et Jean-Luc Mélenchon semblent confirmer leur récente progression, respectivement crédités de 19 % et 18,5 % d'intentions de vote.

Selon les résultats du sondage quotidien Ifop-Fiducial* pour Paris Match, CNEWS et Sud Radio, la présidente du Front national est créditée de 23,5% et le candidat d'En marche ! de 22,5%. Si Marine Le Pen et Emmanuel Macron restent en tête des intentions de vote à une semaine du premier tour de l'élection présidentielle, ils perdent chacun un demi-point. 

>>>> À lire aussi : Ni-ni ou barrage au FN ? Le Pen / Mélenchon, l’hypothèse de 2nd tour qui révèle les ambiguïtés politiques douloureuses chez Les Républicains 

Depuis plusieurs semaines, les deux candidats avaient dépassé les 25 %, devant François Fillon et Jean-Luc Mélenchon, dont la récente progression semble se confirmer : tous deux restent stables, respectivement crédités de 19 % et 18,5 % des intentions de vote. Crédité de 8,5% d'intentions de vote, Benoît Hamon serait toujours largement distancé. 

Chez les "petits candidats", Jean Lassalle enregistre une progression de 0,5 points, crédité de 1,5% des intentions de vote. Philippe Poutou se hisse quant à lui à 2% (+ 0,5). 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lafronde
- 13/04/2017 - 15:15
Contre la centralisation du débat public.
L'élection présidentielle est en soi centralisatrice et réductrice du débat public. Il est normal de limiter le nombre de candidats, donc certaines familles politiques et surtout les mouvements citoyens ne sont pas représentés. De plus à la présidentielle chaque candidat concurrence d'abord son voisin idéologique. Le seul intérêt de la présidentielle est la clarté du débat. Mais ceci exige une Presse qui respecte sa Charte professionnelle. Le CSA.n'a pas fait respecter les obligations contractuelles de la Presse audiovisuelle. La Presse qui a un tropisme intellectuel progressiste, s'est laissé aller à une campagne de moralité ciblant François Fillon, déjà plombé par une immixion du Ministère public dans le temps électoral. Suivant encore son progressisme inné, la Presse ne pose jamais de questions au candidats du point de vue de l'entrepreneur ou celui de l'équilibre des comptes. En 2012 la Presse nous a vendu Hollande, cette année ce sera Macron. Faute d'avoir été clair sur les enjeux, le débat public 2017 ne légitime pas le futur président pour gouverner, seulement pour présider. Ce sera au scrutin des Législatives de décider qui sera au Gouvernement. Cohabitation probable.
Sangha26
- 13/04/2017 - 14:50
Erreur !
Ce n'est pas du tout ce qui était dit dans l'émission "la Médiasphère du 3 avril vite retirée du site de la chaîne d'infos en continu !
Quelle triste propension ont les médias de maquiller ou supprimer ce qui les gêne quand ça ne va pas dans le sens qu'ils ont décidé d'avance ! Heureusement cette émission n'a pas été perdue pour tout le monde et elle fait le tour des réseaux sociaux ! C'est très édifiant !
Vincennes
- 12/04/2017 - 23:18
@Assougoudrel
Vous partez définitivement ? avez vous une place dans vos bagages ? (c'est pour rire)