En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© MARTIN BUREAU / AFP
Fini !
PenelopeGate : "je ne dirai plus un mot à ce sujet" tranche François Fillon
Publié le 11 avril 2017
Alors que Mediapart a relancé les affaires, l'ancien Premier ministre ne veut plus évoquer ce sujet épineux.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que Mediapart a relancé les affaires, l'ancien Premier ministre ne veut plus évoquer ce sujet épineux.

Désormais, il est trop tard pour les explications ou les excuses. A la peine dans les sondages, François Fillon doit absolument passer la vitesse supérieure, s'il veut être présent au second tour de la présidentielle. Lundi soir, Mediapart affirmait que sa femme était en fait rémunérée par l'Assemblée nationale depuis 1982 et non 1986. "Je n'alimenterai pas le feuilleton de la calomnie distillée par des services de l'Etat. Jusqu'où on va aller ? Je ne dirai plus un mot à ce sujet" a tranché François Fillon sur France 2.

Il est d'ailleurs revenu sur une petite phrase de son meeting de dimanche : "je ne vous demande pas de m'aimer mais de me soutenir." Selon lui, la "volonté d'être aimé" des Français nuit à la politique. "On ne demande pas aux Français de choisir un pote, ça n'est pas le sujet. Le président doit tenir ses engagements, même quand on est contesté" explique-t-il.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 11/04/2017 - 20:45
Ca c'est rien
Car de source sure, alors jeune assistant parlementaire en 1976 il aurait déduit 20 francs de dons aux pompiers alors que ce n'était que 10!!!!!

Quand arrêtent-ils avec leurs conneries (et je ne suis pas pro-Fillon mais il y a des limites à l'acharnement).
sauvegarde
- 11/04/2017 - 12:26
la droite
si les votants de droite n'ont pas compris que tout est fait pour éliminer FILLON alors la FRANCE est perdue dès qu'il remonte un peu il s'en prend plein la tronche alors que 577 députés ont reçus la même enveloppe avec ou sans leur conjoint ou (maitresse)
PLATYPUS
- 11/04/2017 - 11:03
Il a raison
en plus ce serait décompté sur son temps de parole....peut être est ce le but