En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

07.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 2 heures 25 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 6 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 8 heures 11 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 9 heures 11 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 10 heures 14 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 11 heures 6 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 11 heures 45 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 11 heures 47 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 11 heures 48 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 4 heures 53 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 6 heures 40 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 8 heures 51 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 9 heures 32 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 11 heures 17 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 11 heures 45 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 11 heures 46 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 11 heures 48 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 11 heures 50 min
© Reuters
© Reuters
Critique

Nicolas Sarkozy fustige "l'ingérence du pouvoir médiatique" dans le fonctionnement de la justice

Publié le 27 mars 2017
"Qui arrêtera l'ingérence du pouvoir médiatique dans le fonctionnement de l'autorité judiciaire ?", aurait lancé l'ancien président, devant les avocats du barreau de Paris, selon Valeurs Actuelles.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Qui arrêtera l'ingérence du pouvoir médiatique dans le fonctionnement de l'autorité judiciaire ?", aurait lancé l'ancien président, devant les avocats du barreau de Paris, selon Valeurs Actuelles.

Selon les indiscrétions de l'hebdomadaire Valeurs Actuelles, qui rapporte une intervention de Nicolas Sarkozy devant les avocats du barreau de Paris le 20 mars dernier, l'ancien président de la République aurait dénoncé "l'ingérence du pouvoir médiatique" dans le fonctionnement de la justice. 

"Qui arrêtera l'ingérence du pouvoir médiatique dans le fonctionnement de l'autorité judiciaire ? Qui arrêtera l'instrumentalisation des procédures par le pouvoir médiatique ? Qui aura suffisamment de courage pour écrire le J'accuse qui manque à notre siècle", se serait notamment interrogé Nicolas Sarkozy devant son auditoire. 

>>>> À lire aussi : Entre néolibéralisme décomplexé et nationalisme provocateur : l'impossible stratégie de la décennie sarkozyste

Le candidat vaincu à la primaire de la droite et du centre aurait également évoqué le secret des sources des journalistes : d'après lui, ce secret est "devenu par la loi, non plus un simple précepte déontologique mais un principe de droit alors que dans le même temps le secret professionnel des avocats peut faire, à tout moment, l'objet d'une perquisition voire d'un interrogatoire dans le cadre d'une garde à vue".

Sollicité par l'AFP, l'entourage de l'ancien chef de l'État a démenti ces propos rapportés par Valeurs Actuelles. 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vincennes
- 28/03/2017 - 14:38
@Lafronde ....ce serait l'idéal mais, le bon vouloir de toute
cette clique, le "bloque" avec des "affaires" qui n'en finissent pas d'êtree éclaircies.... et on se demande bien pourquoi? .......Hollande est arrivé avec son MACHIAVELISME ambiant/sa férocité à nuire à Sarko (jaloux qu'il est de ne lui arriver qu'à l'orteil), mais que nous subissons depuis cinq ans et le pire, il a mis en "branle" tout ce qu'il a sa disposition avec la complicité des journaleux pour pouvoir "remettre le couvert" pour 5 ans!!! . A nous d'agir en commençant par ZAPPER le service public où sévissent tous les MERDIALEUX "aux ordres" qui veulent garder LEURS TRES CHERES NICHE FISCALE et LEURS SUBVENTIONS béton, leur TVA réduite comme Médiapart dont Hiollande a effacer la deette etc
lafronde
- 28/03/2017 - 11:51
Sarkozy doit siéger au Conseil Constitutionnel.
Président, Sarkozy a veillé à l'impartialité de l'Etat pendant la campagne électorale de 2012. Pas de procédure judiciaire ciblant le candidat de l'Opposition. Respect par la Presse audiovisuelle de ses obligations contractuelles, sur le pluralisme et l'impartialité de l'Information. Sarkozy devrait le rappeler, et avertir des risques que la partialité de l'Etat, du CSA et de la Presse audiovisuelle font courir sur la sincérité du scrutin. Pour la campagne 2017, Hollande ne garantit plus les Institututions. PNF à la remorque d'un journal partisan : le Cafard déchainé, CSA qui ne fait plus respecter la pluralisme et l'impartialité de l'Information audiovisuelle.
En siégeant à nouveau au Conseil Constitutionnel, Sarkozy y neutralisera la majorité socialiste (voix de son Président). Il permettra au Conseil un examen complet d'une possible requête en annulation du scrutin déposée par Fillon. Puisque le pouvoir socialiste a triché dans cette élection avec le CSA et le PNF, cette tricherie peut être jugée par le Conseil Constitutionnel comme faussant la sincérité du scrutin. Sarkozy doit donc y siéger. G. Larcher, Président du Sénat, sera notre prochain Président de la République.

Salgado
- 28/03/2017 - 09:12
La haine!
Je viens de voir Bourdin interroger Chartier.Il y avait la mème haine que chez C.Angot dans son attitude quasi hysterique .Pitoyable BFM ! Ils ne se cachent mème plus. Au moins c'est clair.