En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© ERIC FEFERBERG / AFP
Tendances
Sondage élection présidentielle : Macron confirme sa première place, Mélenchon double Hamon
Publié le 22 mars 2017
Au second tour, le leader d'En Marche ! et François Fillon devanceraient assez nettement Marine Le Pen.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au second tour, le leader d'En Marche ! et François Fillon devanceraient assez nettement Marine Le Pen.

Le sondage exclusif d’Atlantico le montrait, l’enquête d’Elabe me confirme. D'après un baromètre de l’institut établi pour l’Express et BFMTV, établi après avoir interrogé mardi un panel de 1.050 personnes, Emmanuel Macron domine les intentions de votes au premier tour. Il remporterait ainsi la première manche avec 26% des intentions exprimées, devant Marine Le Pen, située elle à 24,5%.

A LIRE AUSSI : Sondage exclusif post-débat télévisé : 22% des Français souhaitent la victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle, 20% de Marine Le Pen, et 18% de François Fillon

Emmanuel Macron (+0,5%) conforte son avance sur la présidente frontiste (-0,5%). Derrière le duo, François Fillon peine à trouver un nouveau souffle. Le candidat Les Républicains n’a semble-t-il pas profité du débat et stagne à 17% des voix estimées (-0,5%). 

Le principal enseignement de ce sondage est la quatrième place dans les intentions de vote, désormais propriété de Jean-Luc Mélenchon (+0,5%), très à l’aise et percutant lors du débat. Le leader de la France insoumise dépasse désormais son rival socialiste Benoît Hamon, en pleine chute (-2%) Par ailleurs, Nicolas Dupont Aignan atteint un de ses meilleurs scores avec 5% des intentions de vote. Enfin, Jean Lassalle, qualifié in extremis pour le premier tour, atteint la barre des 1%  : c'est plus que tous les autres candiats, qui ne dépassent pas le cap des 1%.

Au second tour, toujours selon Elabe, Emmanuel Macron sortirait largement vainqueur : 64% des voix estimées contre 36% pour Marine Le Pen. François Fillon devancerait également la leader du FB, mais avec une marge inférieure de dix points (54% des suffrages projetés contre 46%).

Vu sur : Lu sur L'Express
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
05.
Cette fâcheuse addiction du monde contemporain à la pornographie émotionnelle
06.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
07.
Notre-Dame et Gilets jaunes : le week-end à hauts risques d'Emmanuel Macron
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (35)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
PLATYPUS
- 25/03/2017 - 16:37
trouille
Evident que la gauche crève de trouille, elle n'a rien de solide à se mettre sous la dent, hollande l'a explosée pour propulser Macron, je ne suis pas sûre que les socialistes en aient tellement envie
Savamieux quand à lui est paniqué à l'idée que la droite lui succède, ça risquerait de faire sortir des choses inavouable dans le fond des tiroirs!
Voilà le pourquoi du comment
marseillaise
- 25/03/2017 - 14:25
Les sondages
Les sondages sont fait avec des gens qui sont payés!!!!! Il faut s'inscrire sur les organismes de sondages. Comme données objectives il y a mieux. Les vrais sondages d'avant, chez les gens ou au téléphone, n'existent plus, ça coûte trop cher. Ils sont donc faits sur internet mais pas au hasard, mais avec des gens qui s'inscrivent et à on fait des cadeaux ou que on les paye.
bd
- 24/03/2017 - 11:59
Les électeurs du second tour à la pêche? Le rêve de Marine!
François Fillon perdrait car avec lui, la gauche irait à la pêche.
Hamon ou Mélenchon perdraient car avec eux, la droite irait à la pêche.
... Et s’abstenir, c’est aussi favoriser Marine Le Pen.
 Emmanuel Macron est le seul qui peut battre Marine Le Pen.