En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© ERIC FEFERBERG / AFP
Tendances

Sondage élection présidentielle : Macron confirme sa première place, Mélenchon double Hamon

Publié le 22 mars 2017
Au second tour, le leader d'En Marche ! et François Fillon devanceraient assez nettement Marine Le Pen.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au second tour, le leader d'En Marche ! et François Fillon devanceraient assez nettement Marine Le Pen.

Le sondage exclusif d’Atlantico le montrait, l’enquête d’Elabe me confirme. D'après un baromètre de l’institut établi pour l’Express et BFMTV, établi après avoir interrogé mardi un panel de 1.050 personnes, Emmanuel Macron domine les intentions de votes au premier tour. Il remporterait ainsi la première manche avec 26% des intentions exprimées, devant Marine Le Pen, située elle à 24,5%.

A LIRE AUSSI : Sondage exclusif post-débat télévisé : 22% des Français souhaitent la victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle, 20% de Marine Le Pen, et 18% de François Fillon

Emmanuel Macron (+0,5%) conforte son avance sur la présidente frontiste (-0,5%). Derrière le duo, François Fillon peine à trouver un nouveau souffle. Le candidat Les Républicains n’a semble-t-il pas profité du débat et stagne à 17% des voix estimées (-0,5%). 

Le principal enseignement de ce sondage est la quatrième place dans les intentions de vote, désormais propriété de Jean-Luc Mélenchon (+0,5%), très à l’aise et percutant lors du débat. Le leader de la France insoumise dépasse désormais son rival socialiste Benoît Hamon, en pleine chute (-2%) Par ailleurs, Nicolas Dupont Aignan atteint un de ses meilleurs scores avec 5% des intentions de vote. Enfin, Jean Lassalle, qualifié in extremis pour le premier tour, atteint la barre des 1%  : c'est plus que tous les autres candiats, qui ne dépassent pas le cap des 1%.

Au second tour, toujours selon Elabe, Emmanuel Macron sortirait largement vainqueur : 64% des voix estimées contre 36% pour Marine Le Pen. François Fillon devancerait également la leader du FB, mais avec une marge inférieure de dix points (54% des suffrages projetés contre 46%).

Vu sur : Lu sur L'Express
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (35)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
PLATYPUS
- 25/03/2017 - 16:37
trouille
Evident que la gauche crève de trouille, elle n'a rien de solide à se mettre sous la dent, hollande l'a explosée pour propulser Macron, je ne suis pas sûre que les socialistes en aient tellement envie
Savamieux quand à lui est paniqué à l'idée que la droite lui succède, ça risquerait de faire sortir des choses inavouable dans le fond des tiroirs!
Voilà le pourquoi du comment
marseillaise
- 25/03/2017 - 14:25
Les sondages
Les sondages sont fait avec des gens qui sont payés!!!!! Il faut s'inscrire sur les organismes de sondages. Comme données objectives il y a mieux. Les vrais sondages d'avant, chez les gens ou au téléphone, n'existent plus, ça coûte trop cher. Ils sont donc faits sur internet mais pas au hasard, mais avec des gens qui s'inscrivent et à on fait des cadeaux ou que on les paye.
bd
- 24/03/2017 - 11:59
Les électeurs du second tour à la pêche? Le rêve de Marine!
François Fillon perdrait car avec lui, la gauche irait à la pêche.
Hamon ou Mélenchon perdraient car avec eux, la droite irait à la pêche.
... Et s’abstenir, c’est aussi favoriser Marine Le Pen.
 Emmanuel Macron est le seul qui peut battre Marine Le Pen.